NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Couloirs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nathan de la Fere
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Couloirs   Ven 2 Fév - 22:24

Alice avait accepté la cape de Nathan, qui lui servait maintenant de manteau... Un manteau que Nathan se réjouissait de récupérer... En effet, a voire la manière dont Alice s'enmitouflait dedans, son doux parfums devais s'y imprégné abondamant...

Nathan était conscient de tout les effort que venait de faire son nouvel ami, et il se fura de lui en être reconnaissant... Pour tant, cette idée de chercher des idée pour une sortie ne l'enchantait pas plus que celà, mais l'oportunité de revoir la jolie princesse le réjouissait plus que tout...

"Ne vous en faite pas pour moi, jeune demoisselle, un homme tel que moi ne peu avoir froid si rapidement que celà... Et puis, prennez votre temps... Ne vous hatez pas pour me rendre cet cape... Elle est votre temps que cela vous plaira... Pour ce qui est de nous revoir, ici au chateau, ou a cassentel, je m'en réjouit et prierait le ciel chaque soir pour que je ne doivent pas attendre trop longtemps... Sur ce, c'est avec regret que je vous laisse vous en allez dans ce couloir humide et froid..."

Nathan sourit et inclina légèrement la tête...

Mais avant, dasn mon contés, il est de coutume, lorsque deux personne s'apprécie et qu'il se quitte, que ce soit pour peu de temps ou pour une longue durée, de se dire aurevoir de cette manière..."

Disant ses mots, Nathan s'aprocha d'Alice te déposaé un doux baiser sur la joue gauche de la demoiselle...
Nathan ne savait pas ce qui lui arrivait, il ne se reconnaisait pas lui même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Couloirs   Sam 3 Fév - 8:05

Nathan venait de donner à Alice un baiser. Et le plus agréable et inatendu qu'elle aie jamais reçue. Elle rosit légérement et posa la main sur sa joue gauche. Pour masquer son émotion (je sais ça ne marchera pas lol) elle plongea dans une grâcieuse révérence en murmurant
- Tradition fort agréable et que je ne manquerais pas de me rappeler

Le sourire aux lévres elle leur fit un dernier petit salut de la tête et rentra chez elle, légére et intérieurement virevolatante

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Couloirs   Lun 5 Fév - 14:14

Charmant pensa Théodoric, je crois qu'il ne vaut mieux pas que je lui dise au revoir à ma manière pour le moment il faillit rire, mais était heureux de ce chaste baiser de de la Fère à la Princesse, celle-ci semblait aux anges... et cela s'annonçait au mieux.

Théodoric regarda donc la gentille Alice partir, le sourire aux lèvres... et sans en ajouter -comme quoi tout arrive-.

Il se tourna vers Nathan qui semblait rêveur... on le serait à moins dans son cas.

- Alors Nathan, tout va au mieux? Uhm, entre nous, il faudra quand même que vous me disiez un jour quelle princesse fait se pamer votre coeur...

Il garda son sérieux quelques minutes, juste pour savourer sa blague et donna une bourrade à Nathan ... en éclatant de rire... Théodoric a beaucoup d'humour... uhm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan de la Fere
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Couloirs   Mer 7 Fév - 7:24

Nathan éclata de rier a la bouttade de Théodoric, plus pour laissez échapper la pression que parce que c'était vraiment marrant... Quoique, dans la situation actuel, la remarque était bien tournée...

"J'y penserait mon ami, c'est promis..."

Puis Nathan ris de plus belle...

"Allons au appartement du Prince parce que si ca continue, il sera là avant nous..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Couloirs   Mer 7 Fév - 12:16

Théodoric fut content d'avoir réussi à dérider Nathan... un petit rire vaut mieux que beaucoup d'explications. Les compères auront surement la temps de reparler d'Alice.

- Vous avez raison, mon ami, allons déposer votre belle arme... et rejoindre Olrik. Si après vous avez du temps j'aimerais vous présenter une belle aubergiste qui pourrait accueillir l'enterrement de la vie de garçon d'Olrik. Elle est fort avenante, pleine de charmantes rondeurs, intelligente et m'apprécie un peu -rire- nous pourrions réserver son établissement, y prévoir quelques filles, musiciens et passer ainsi un bon moment. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan de la Fere
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Couloirs   Jeu 8 Fév - 7:59

Ce jeune homme était vraiment plein de ressource, ce que Nathan espérait, c'est qu'il était aussi doué au combat qu'en parole...

"Oui, je vois ce que vous voulez dire a propos de cette belle aubergiste... Bien, si l'endroit vous semble convenir, alors je ne vois pas pourquoi celui-ci n'irrait pas... Mais j'irrait volontier avec vous visiter cette auberge..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Couloirs   Mar 27 Nov - 14:48

==========================
(suite de la conversation dans la cour avec Laure)

Si l'écuyer et le maître d'armes affichaient un certain mépris, ce n'était certe pas le cas du Comte de Cassentel. Les deux sous-fifres, après avoir vaguement pris conscience de l'existence de la jeune servante, regardèrent le Comte sans dire mot. Non pas qu'ils craignaient une réaction intempestive de leur maître, mais plutôt parce qu'il y avait tout de même un minimum de respect à afficher en public à l'égard de ce nobliau mou! Néanmoins, il est permis de douter des capacités d'analyse des deux hommes, alors que la mollesse du Comte de Cassentel était un phénomène passager... qui avait certe durée (et durait encore jusqu'à un certain point) une vingtaine d'années. Mais passager signifie moins "court" que "non-permanent", et qui peut bien définir ce qui est un trait permanent de l'homme lorsque l'on contemple toute une vie?

Richard de Cassentel se sentait d'humeur lourde. Alors que le petit groupe marchait dans la cours, avant de finalement atteindre l'entrée du château, il garda le silence tandis que l'air ambiant était saturé par le bla bla incessant de leur jeune guide. La mauvaise humeur étant ce qu'elle est, soit aussi permanente, chez Richard de Cassentel, qu'une courte averse printanière sur un champ gris, la bonne humeur, quoique forcée, de la jeune femme ainsi que son évidente naïveté eurent tôt fait de le ramener dans un état normal : neutre, indifférent, poli, sans pour autant tomber dans les effusions de bonheur. Aussi, sans y réfléchir et parce que c'était là la chose polie à faire, il répondit aux questions de la jeune servante :

- Les routes étaient désertes, et nous avons mangé de la viande trop cuite et fort certainement trop vieille entourés d'une vingtaine de soulards dans une bicoque campagnarde.

Alors que l'écuyer et le maître d'armes furent soudainement prit d'une toux violente, Richard de Cassentel sembla s'interroger sur le phénomène. Ainsi, le son passa en boucle dans son esprit, dissimulé sous un regard hautement introspectif, et l'incongruité de ses propos lui sauta alors au visage alors que ses yeux s'arrondirent sous l'effet de la surprise...

"Mais qu'est-ce que je raconte...?"

Depuis quand, en effet, répondait-on la stricte vérité, lorsqu'elle était déplaisante, à une question posée par pure formalité? Secouant la tête, découragé, il reprit le cours de la conversation comme si rien ne s'était passé.

- Nous ne courons point tellement l'aventure comme vous le croyez, mademoiselle. Nous sommes plutôt ici par pure formalité administrative. Et pour ce qui est des voyages... voilà une activité qui est drôlement surévaluée. Le monde est partout semblable...

Comment se douter qu'il faisait plus référence aux gens qu'aux paysages... Les armures vides, alignées contre le mur, ne saisirent certes pas l'allusion bien qu'il les fixa pendant quelques instants, son regard impuissant à leur insuffler une quelconque existence.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 35
Lieux de résidence : château de Naraya
Rang : servante (paysanne)
Rayens : peu, mais beaucoup de rires en réserve
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Couloirs   Mar 4 Déc - 5:23

Laure fit de son mieux pour cacher son heureuse surprise. Le compte lui répondait ! Il écoutait ce qu'elle disait et lui répondait ! Toute à sa joie, elle sautillait plus qu'elle marchait, elle semblait presque danser tant sa démarche graçieuse était pleine d'un allant joyeux.
Elle répondit, alors qu'ils arrivaient devant la porte de la salle du trône :

- Si le monde était partout pareil, Dieu l'aurait fait plus petit, sans doute. S'il l'a fait si grand, c'est bien pour apprendre à l'homme à accepter la différence, non ? C'est du moins ce qu'a dit notre père dimanche dernier...Mais vous êtes arrivés à destination. Je vous souhaite une bonne journée, monseigneur, que Dieu vous garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Couloirs   Mar 11 Déc - 14:26

Il demeura silencieux pendant plusieurs secondes.

"Si le monde était partout pareil, Dieu l'aurait fait plus petit, sans doute. S'il l'a fait si grand, c'est bien pour apprendre à l'homme à accepter la différence, non ?"

Cela était-il bien vrai? Il en doutait. Le monde était grand, il en avait parcouru une assez vaste superficie pour pouvoir en témoigner. Mais les gens, eux, changeaient-ils vraiment? Leurs habits changeaient, mais leurs désirs demeuraient sans cesse les mêmes. Comme la nature, ils ne faisaient que revêtre des costumes différents. Le fond des choses étaient, cependant, le même dans tous les cas : les plus forts vivent aux dépends des plus faibles, et, comme la proie dans la nature, le plus faible a trop souvent tendance à accepter son sort comme normal.

"A-t-on déjà vu les lièvres se regrouper pour faire face aux loups?"

Non. Les hommes présentent certes des différences au niveau de leurs traits, mais leurs aspirations restaient, hélas, toujours les mêmes.

- Le monde est grand, en effet, mademoiselle. Mais l'originalité de l'être humain est, quant à elle, fort restreinte. J'ai, quant à moi, plutôt tendance à croire que Dieu a bâti un grand monde pour éviter que l'on ne se pile trop sur les pieds.

Pourquoi était-il si défaitiste, subitement? Qu'est-ce qui avait mal commencé, avec cette journée? De nouveau, il secoua la tête, exaspéré par sa propre personne.

- Mais je vous ennuie et, surtout, vous méritez mieux que les réflexions pessimistes d'un homme qui en a trop vu. Je vais maintenant accompagné cet homme afin qu'il devienne Chevalier, et que cette épine soit finalement retirée de mon pied.

Sur ce, sous le regard ahuri d'un écuyer qui croyait pourtant avoir fait preuve de subtilité pendant toutes ces années, et qui se demandait maintenant vainement si, après tout, ce n'était pas lui le dindon de la farce, Richard de Cassentel entra d'un pas décidé dans la salle du trône.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 35
Lieux de résidence : château de Naraya
Rang : servante (paysanne)
Rayens : peu, mais beaucoup de rires en réserve
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Couloirs   Mer 12 Déc - 7:45

Laure fit la révérence au Comte devant l'entrée de la salle du trône et se mit à déambuler dans les couloirs, rêveuse.

Les hommes étaient-ils partout pareils ? Elle en doutait. Déjà, dans le petit monde clos où elle avait grandi, elle avait vu chaque personne comme différente. Il y avait la grosse Berthe, à l'air revêche mais si tendre, au fond, qui avait perdu son enfant nouveau-né et n'avait jamais pu en avoir par la suite, ce qui la rendait sensible aux malheurs des autres. Il y avait Alix, souriante, aimable, mais toujours si méchante avec les autres, à les tourner en ridicule dès qu'elle le pouvait, pour la seule raison que son fiancé était parti avec une autre. Il y avait le petit Paul, l'orphelin, toujours à l'écart, qui faisait son travail toujours seul et passait son moindre temps libre à sculpter des bouts de bois, rêvant de devenir menuisier... Et tant d'autres personnes encore ! Chacun avec son secret, son caractère, ses envies, ses désirs ! Mais sans doute elle avait vu moins de chose que le Comte, et son avis devait donc être moins valable que celui du noble. Après tout, elle n'était qu'une servante ! Mais une servante qui aimait les gens, même les plus désagréables. "Il a dû aller trop vite dans ses voyages, il n'a pas dû aller voir dans le coeur des gens... Mais ce n'est pas moi qui irait lui donner une leçon de vie, loin de là !"

Tout en marchant, elle était revenue, sans s'en rendre compte, dans la cour du château. Elle se demandait bien ce qu'elle allait pouvoir faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couloirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couloirs
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» kadhafi est mort
» [RP] Axelle, ou une bestiole perdue dans le couloirs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: NARAYA :: Le château royal-
Sauter vers: