NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée à l'auberge

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 26 Juin - 5:06

-Il est vrai que cette auberge sert des alcools de bonne qualité, et qu'il est toujours agréable de boire une bonne boisson. Quand aux ragots... Si je suis dans cette auberge, c'est aussi pour cette raison. Je suis comme qui dirait une sorte d'informateur.

Hache préferait jouer franc jeu, puisque de toute évidence la femme qui lui faisait face était elle aussi à la recherche de toute sortes d'information. En revanche leur interet était très different, puisque lui était interessé par l'argent, et elle servait de toute évidence ses propres interets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 26 Juin - 9:41

Myranda sourit encore une fois, amusée. Un informateur? Eh bien, eh bien...Pour le compte de qui? Avec cet air sournois, cette étoile dans l'oeil, il ne pouvait pas travailler pour qui que se soit de bien intentionné c'était certain! Et si ce cher Olrik l'avait engagé? C'était possible mais beaucoup trop imprudent de le demander ouvertement. Myranda continua le petit jeu de la séduction. Elle s'approcha, faisant glissé ses coudes sur la table, comme pour lui confier un secret.

-Alors peut-être me serez-vous plus utile que je ne le croyais...

Dit-elle d'une voix cajoleuse. Elle trouvait Hache bien téméraire de lui révéler aussi aisément qu'il était informateur, mais au fond elle était habitué...Même le plus sévère, le plus cruel des hommes avait une faiblesse, et souvent cette faiblesse se trouvait dans la personne d'une jolie femme. Myranda était la faiblesse de bien des hommes, y compris de son frère, Théodoric, qu'elle n'avait pas vu depuis un bon moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 26 Juin - 13:00

Faire semblant d'abattre ses cartes devant une personne qui n'avait que trop l'habitude de se servir de son charme pour envouter les hommes... Voilà qui commencait à devenir amusant.

*Autant profiter du spectacle pendant que je le peut encore... Et puis j'apprendrait sans doute des choses au passage.*

-Mais en quoi puis-je vous être utile ? Je serait ravi de pouvoir aider une femme aussi séduisante que vous.

Pour illustrer ses paroles il s'approchat également d'elle pour pouvoir plonger ses yeux dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mer 27 Juin - 11:45

Myranda redevint sérieuse tout d'un coup, ses yeux plongés dans ceux de Hache.

-Je ne sais pas encore à quoi vous me serez utile, mais il risque de se passer beaucoup de chose dans les mois à venir...Gardez l'oeil ouvert Hache, on ne sait jamais quand un détail insignifiant en apparence peut vous coûter la vie...

La comtesse se recula et rejeta la tête par en arrière en riant.

-Allons, je suis venue passer une bonne soirée, un bon vin à la main, laissons ce genre de discussion derrière nous et faites-moi rire Hache! Je veux passer du bon temps!

Myranda regarda Hache avec ce même regard félin qui était devenu un automatisme chez elle. Il était vrai qu'elle voulait passer une soirée de plaisir et d'insouciance, peut-être même qu'elle se saoulerait...Elle voulait à tout prix oublier Théo, ne serait-ce que pour une soirée. Cette obsession qu'ils avaient l'un pour l'autre devenait dangereuse et elle se sentait incapable de s'en libérer. Malgré une réputation qui disait le contraire, Myranda était toujours vierge et n'avait accepté de se donner à aucun homme...Comme si elle s'était réservée pour un homme, un seul, le seul qu'elle ne pourrait jamais avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mer 27 Juin - 13:40

Alors finalement il n'apprendrait rien de plus... Et bien tant pis, il avait un métier de patience et heuresement il n'en manquait pas. Et puis, faire la fête en se saoulant lui ferait le plus grand bien !

Il fit signe à une serveuse pour commander un pichet de vin.


-Eh bien que la fête commence alors ! Nous buvrons jusqu'a plus soif et chanteront jusqu'au matin !

Hache était évidemment de ceux qui appréciait la vie en dehors du travail, du moment que cela ne lui coutait point trop d'argent. Il se débrouillerait à faire payer la noble... Ou l'ajouter à sa note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 3 Juil - 9:43

[il te manque ton fréro hein ma belle Myranda !
je suis -enfin- de retour de mes deux mois de vacances en Turquie et prêt à reprendre ce bon vieux Théo, me premettez-vous de m'introduire dans cette belle auberge ?]

Théodoric cherchait Myranda, il n'avait oublié la mission qu'Olrik lui avait confié...et voyait en sa soeur, sa si chère soeur une alliée de poids -en dépit sa taille fine et délicate- en cas de mission à mener.

En attendant de trouver la belle soeurette qui courrait par monts et vaux ... il avait décidé d'aller retrouver l'accorte Margault en son auberge, peut-être cette dernière auraient quelques infos sur les fameux brigands, ou mieux des pistes de mercenaires recrutables.

Ainsi, dans une tenue qui eut mieux convenu à la salle du trône qu'à cette auberge de passage, il entra, quasi royal dans la salle commune.
Il embrassa la salle du regard ... ceci se termina par une moue dubitative lorsqu'il aperçu sa soeur en compagnie d'un homme qu'il aurait jugé peu fréquentable par une dame de noble origine -mais il était un peu habitué à voir cette damnée Myranda ne pas tout faire comme une dame de sa classe- , un guerrier idéniablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 9 Juil - 13:31

Myranda sourit à la dernière remarque de Hache tout en prenant une gorgée de vin. Un léger courant d'air indiqua que quelqu'un venait d'entrer dans l'auberge. La belle demoiselle tourna son regard félin vers la porte et y vit alors son frère, Théodoric de Cassentel, toujours aussi beau, qui la fixait aussi. Elle se leva lentement.

-Pardonnez-moi un instant...

Fit-elle à l'intention de Hache. Elle se dirigea droit vers Théodoric, un ravissant sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 10 Juil - 4:54

Un instant Théodoric avait hésité... il avait failli se jeter sur l'inpudent manant qui osait parler avec sa divine soeur. Sa main serrait frénétiquement la poignée de malachite de sa son épée, épée qui pouvait sembler trop belle et riche pour servir mais qui en ses mains expertes avait souvent donné la mort.

Le fait qu'elle se leva le decrispa soudainement, son visage se redevint avenant ... accueillant, avec toujours ce brin de tristesse, ce soupçon de chien voyant sa maîtresse venir a lui.

Il se rapprocha du bar, réduisant le chemin de la belle, cherchant aussi du regard Margaut, comme si la pulpeuse tenancière pouvait aténuer la douleur, le plaisir trop intense qu'avait Théodoric de voir Myranda si belle... en si méchante compagnie.

Son visage restait froid, un beau masque, toute faiblesse était rentrée... refoulée eut dit plus tard un médecin autichien.


- Ma soeur...

Soupira-t-il....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Sam 14 Juil - 11:15

La jeune femme servit à Théodoric le plus beau de ses sourires. Elle sentit pendant un instant l'effet de l'alcool lui tourner la tête et posa la main sur le bras de son frère.

-Tu m'as manqué Théo...

Lui dit-elle d'une voix douce. Elle n'était pas en parfaite possession de ses moyens et sentait cette envie réprimée depuis longtemps refaire surface. Sa respiration se fit plus rapide alors qu'elle se combattait elle-même. Elle jeta un coup d'oeil à Hache qui semblait se demander ce qu'elle faisait et si oui ou non elle retournerait à la table.

-Je crois que nous devrons parler mon frère...

C'était quelque chose qui se répétait chaque fois que Myranda buvait, elle perdait pied, laissait ses désirs l'envahir et chaque fois elle risquait de mettre en péril cette relation si "spécial" qu'elle entretenait avec son frère. Elle avait désormais une mission, et cette mission la rapprocherait sans doute des hommes desquels elle devrait soutirer des informations, mais elle n'en voulait qu'un seul...le seul qui lui était interdit, inatteignable...Par moment, elle croyait devenir folle...

-Je n'en peux plus...Montons à l'étage, ou allons ailleurs, je dois te parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 16 Juil - 4:59

Elle avait bu... et Théodoric savait que le danger n'en était qu'exacerbé.
Le simple fait qu'elle le touche le mettait en émoi, plus qu'il ne l'eut souhaité, il ne le souhaitait pas.
Il avait envie de la repousser, de se montrer brutal, mais ne le pouvait pas.
Il chercha du regard Margaut, mais elle ne semblait pas présente, il voyait juste la pauvre serveuse qui ne lui serait d'aucune aide.


- Myranda...

Sa voix elle même le trahissait, son "Myranda" tenait plus du coassement que du ton ferme qu'il aurait voulu adopter.

- Nous nous devons ... de servir Olrik, en tout cas je me dois de le faire

Maigre dérivatif, mais il n'avait trouvé que cette subite inspiration.

- Ton... compagnon de table... me semble êter un homme comme il nous les faut, présente le moi.

Le ton de sa voix se faisait de plus en plus sûr, les hésitations disparaissaient. Théodoric pris le bras de sa trop jolie soeur pour la ramener à sa table, refusant de s'isoler avec elle, sachant trop bien ce que cela signifirait pour lui, pour eux... Il rétablissait, à son grand damn, le subtil équilibre que la belle avait ébranlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 16 Juil - 9:56

Myranda baissa les yeux, déçue et paniquée que son frère refuse cet entretien. Elle savait pourquoi il la refusait, mais ne comprenait pas comment il faisait pour rester aussi froid devant une envie si grande. La jeune femme savait très bien qu'il la désirait comme elle le désirait, alors comment pouvait-il arriver à avoir autant de retenue?

Myranda inspira un bon coup et tout l'effort qu'elle déploya pour réprimer son besoin d'être seule avec Théodoric lui fut si douloureux qu'une larme perla au coin de son oeil. Elle secoua légèremen la tête, comme pour remettre ses idées en place, et fit volte-face pour retourner vers Hache. Elle se colla un sourire au visage et fit les présentation:

- Théodoric, je te présente Hache, un nouvel ami...Hache voici mon frère, et fils du comte de Cassentel, Théodoric de Cassentel.

Elle reprit sa place à la table et se saisit de sa coupe de vin qu'elle remplit à nouveau, l'air las. Elle en avala le contenu d'une traite puis se releva.

-Je retourne à Morclé Théo...

Lâche-t-elle.

-J'ai eu vent de rumeurs qui voulaient que Père soit bientôt de retour...Nous nous verrons là bas...

Elle était incapable de rester à sa table, il fallait qu'elle fuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 16 Juil - 11:10

Elle pris son refus comme une giffle... il en était meutri. Il avait envie de la prendre dans ses bras de la ...
Il lui tourna le dos ... son regard exprimait une colère, une douleur au dela du supportable.


- Enchanté, Hache, heureux de voir que vous avez fait connaissance avec mademoiselle ma soeur, trésor des Cassentel...

Myranda... reste s'il te plait ...


Le ton froid et implaccable utilisé envers Hache devenait suppliant envers Myranda. Théo avait une voix de petit garçon... Il avait envie de la brutaliser, la retenir de force mais ne pouvait le faire, pas la, pas en public, pas en privé non plus. Il avait envie d'hurler.

Quand elle pris la porte, il se recomposa face au soldat.



- Myranda a un certain caractère, c'est une sorte d'atavisme familial ...Mais je n'ai pas envie d'étaler mes problèmes familiaux devant vous ... rire faussement enjoué...

vous avez surement mieux à faire, comme partager avec moi une cruche du meilleur vin de cet endroit ! Cela vous dit-il Hache ?
Entre nous, j'aurais quelques propositions à vous faire, de généreuses et heureuses propositions cela va de soit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Sam 21 Juil - 15:52

-Enchanté de vous rencontrer monsieur le comte...

Décidemment cette famille se revelait interessante ! Que de choses à apprendre et que de faux semblant et de manipulation. Dans leurs yeux se lisaient tellement plus de choses que par leur bouche. Il ignorait évidemment le fin mot de l'histoire mais nul doute que dans quelques semaines il les connaitrait mieux qu'eux même. Autant commencer tout de suite à glaner des informations et à se faire plaisir.

-j'accepte votre invitation avec grand plaisir, un bon vin me changera de mes vinasses habituels. Je suis toujours tout ouïe aux propositions devant un verre rempli.

Pour confirmer ses propos et même si il passait sans nul doute (et c'était le but) pour un vulgaire pilier de taverne, il était sincère quand au fait découter ses propositions. De la à les accepter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 23 Juil - 5:30

Théodoric fut soulagé que le jeune guerrier réponde favorablement à son invitation... Cela faisait un dérivatif à ses problèmes avec Mademoiselle sa soeur !
Il repris donc son visage de Théodoric, soit avenant, souriant, un sourire légérement ironique remontant ses lèvres ...

- Vous me voyez enchanté de trouver compagnon... Sachez que j'aprécie bon vin et bonne compagnie. Me permettez-vous une question personnelle ? ... Et, sans attendre la réponse éventuelle de Hache, la question personnelle arriva... Quels sont vos engagements actuels ? J'ai besoin, pour servir un mien ami, d'hommes dévoués, ce dévouement valant contre bonne rémunération, mon ami et mmoi même n'avons guère de problèmes de fonds... rire ...

Il scruta le visage de Hache, semblant chercher le réponse favorable, l'élan de cupidité ou la trace de trahison dans le regard du guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Sam 28 Juil - 7:31

Eh bien voilà qu'enfin le fond de la pensée de son compagnon de table était annoncé. Un employeur... Mot nouveau pour un homme qui avait toujours été son propre maître à son propre service. Ce qui n'était évidemment pas près de changer même si il pouvait sans problème feindre le contraire. Mais la rémuneration proposé et son humour sur ses richesses ne pouvait manquer de provoquer en lui un sentiment de cupidité.

-Je vous avoue que pour le moment je n'ai pas d'engagement autre que mes propres interets. Et je ne comptait pas vraiment en prendre... Exepté contre une remuneration motivante évidemment. Je suis prêt à écouter votre "emplyeur" mais je vous demanderait de respecter mes conditions. Ce qui ne devrait pas vous poser de problèmes.

De toute manière rien ne l'empechait de se sortir des situations douteuses par un carnage... Ou grâce à sa ruse. Il ne risquait donc pas grand choses à examiner les propositions qui s'offraient à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 30 Juil - 4:44

Théodoric n'aimait pas cet homme, au fond. Il ne sentait aucune loyauté, mais n'était-ce pas un mercenaire comme le souhaitait le Prince ? De toute façon, le temps pressait et il était temps de présenter ce soldat à son ami...en oubliant que ce guerrier était attablé en compagnie de sa précieuse soeur quelques minutes plus tôt.

- Uhm, notre employeur, puisque mon ami est aussi mon employeur, souhaiterait expessement vous rencontrer... Vous imaginez bien qu'il dispose de quleues moyens pour que moi -Théo avait une très, très haute idée de lui même- je travaille pour lui... Je serais pour que cette renconter se fasse au plus vite et vous propose donc de nous rendre au Palais royal rencontrer mon ami ...

Il avait insisté sur le mot Palais, pour impressionner, tout en sachant que ce genre de personnage ne laisserait pas passer un sentiment comme l'admiration... mais il espérait que cet endroit ne lui laisserait aucun doute sur l'espoir de gagner... beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 30 Juil - 15:01

Eh bien cette petite conversation se revelait décidemment très enrichissante (sur le plan immateriel pour le moment, evidemment). Non pas que son interlocutaire se prenait pour un veritable décideur alors qu'il n'était comme tout le monde qu'un pion, mais le nom de son veritable employeur. Si il logeait au palais, c'est qu'il était membre de la famille royal. Aucun noble n'était assez important pour loger au chateau et avoir besoin de lui. Ce n'était évidemment pas une des princesse, qui était bien trop occupé à leurs petites affaires. Le second fils de la famille donc bien évidemment, le prince... Comment s'appelait-il déjà ?

Toujours avec un air aussi interessé par l'argent lui repondit.


-Fort bien je suis àvotre disposition pour le rencontrer aussi vite que possible. Nous pouvons partir dès maintenant si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 31 Juil - 6:14

Le palais avait fait son effet, Théodoric avait fait son oeuvre, Olrik serait content d'avoir un tel homme dans sa troupe personnelle... Théodoric restait de marbre, plein de morgue, un peu goguenard.Il jetta négligeament une belle et fort grosse pièce d'or sur la table, souleva son corps mince et souple, et jetta à son nouveau mercenaire :

- Soit, ami, mon cheval attend dehors, et plus vite nous irons, plus vite mon princier ami et royal employeur sera heureux.
J'aime à ce qu'il soit heureux...



Il ne regarda pas vers le bar, d'où peut-être le regardait Margaut, la pièce laissée sur la table pouvait payer les consomations de tout les ivrognes présents dans l'auberge. Il aimait montrer que l'argent comptait peu pour un Cassentel, certainement la plus riche famille de ce pouilleux royaume... Il n'eut aucun regard pour Hache, considérant que ce dernier suivait, rejoignit son maitre d'arme qui attendait, fidèlement aux côtés des chevaux.


- Mon maitre d'arme, Marcus, Hache un nouvel ami...

Il lança ça machinalement, sans approfondir outre mesure -doux euphémisme- les présentations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hache
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 61
Rang : Garde (pourrie)
Rayens : Au moins tout ca ! Et plus encore !
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 31 Juil - 7:45

Satisfait pour le moment d'être plus riche d'une pièce d'or,il suivit ce noble tellement vaniteux à l'exterieur, sans mot dire.

Il regarda d'un oeil expert les montures dont il put apprecier la qualité, et donc leur valeur. C'était bien souvent le meilleur indicateur de la richesse d'un noble...

Il jeta un coup d'oeil un maître d'arme, reconnaissant le guerrier typique... Aucun interet pour lui donc, mais il fallait toujours se mefier des soldats à la fidélité aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 31 Juil - 8:48

Prestement, avec sa souplesse coutumière, Théodoric sauta litteralement en selle, il était particulièrement fier d'être un excellent cavalier... Théo était fier de tout ce qui rapportai à lui, son physique, ses vêtements, ses chevaux, sa fortune, sa soeur, ses maitresses, sa vaillance au combat... la liste est exhaustive.

Comme d'habitude, il imposa aux montures un trot soutenu, pressé de montrer à Olrik qu'il avait trouvé un homme de choix. Il pensait que Hache était un bon guerrier, surement un peu fourbe, mais l'argent ne mène-t-il pas le monde ? Hache ne trahirait pas si cela restait son intérêt de ne pas le faire !
En chevauchant, Olrik pensait à cette ... à Myranda. Il valait mieux que le mercenaire en fut éloigné, Théo le tuerait s'il osait poser sa main sur la divinement désirable damoiselle de Cassentel...
A peine avaient-ils quitté l'auberge qu'un petit jeune homme, monté sur un cheval fort ordinaire se manifesta... Le palfrenier, envoyé par l'intendant des Cassentel, avait enfin trouvé Théodoric et criait des "seigneur Théodoric" à alerter toute la contré.

Théo ralenti donc son très fougueux étalon, pour recevoir le message du jeune homme essouflé par ses propres gesticulations et cris.

- Mon seigneur, Monsieur votre Père annonce par message urgent son retour au château et souhaite que vous et la Damoiselle Myranda soyez présents au diner de ce soir...

- Ouai... et bien j'y serai, préviens que je viendrai au diner. Quand à Myranda, je ne sais où elle est.

Théo était sinistre d'avoir à parler de sa soeur devant Hache. Et, paradoxalement, il regrettait qu'elle ne fut pas la, à ses côtés. Il se remémorait la scène de la sortie de la toute belle, sa froide colère... Il ne tenait pas vraiment à revoir sa troublante cadette en présence de son Père.
Son père... cet éternel absent, quasi inexistant depuis la disparition de sa mère... Lui non plus il ne tenait pas à le revoir. Il l'aiamait ou du moisn se rappelait l'avoir aimé, avant, avant cette longue dépression, cetle afreuse absence qui l'avait quasi privé de père après avoir vu sa mère mourir. Il devait lui reconnaitre qu'il aimait passionnement ses deux merveilleux enfants. Jamais Théodoric et sa soeur n'avaient connus le moindre refus, ils leur offrait le meilleur, toujours plus... Faisant d'eux, deux merveilelux enfants gâtés, manipulateurs, sans grands scrupules, trop proches l'un de l'autre...Deux sublimes petits monstres.
De retour ? Cela signifiat-il une reprise en main de ses affaires et de ses enfants. Théodoric eut un sourire mauvais... Je te souhaite bien du courage Père pensa-t-il.

- Allez, Hache, rallions le Palais, il nous faut voir Olrik au plus vite, je me dois après d'être un tant soit peu présent pour fêter dignement le retour du grand Comte Richard de Castelneau-Magnoac, de Cassentel de Naraya !

suite aux appartements d'Olrik le magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Cartier
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 36
Lieux de résidence : Naraya
Rang : Garde Royal
Rayens : Soldat
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Sam 17 Nov - 12:57

-------------------------------------------------------------------------------------

David arriva à l'auberge. Il n'avait pas pris le temps de rendre le cheval à l'écurie, se disant qu'il pourrait faire tout cela dès demain. Pour le moment, il se faisait tard et David était extrêmement fatigué. Sa dernière chevauché qui l'avait séparé du chateau lui avait semblé être une éternité. Par chance qu'aucun brigand ne lui avait couru après, car David ne savait pas s'il allait pouvoir le semer.

Quoi qu'il en soit, il avait décidé de s'arrêter avant à l'auberge, vouloir bien sûr de détendre un peu, mais également voir ce que la population savait des dernières nouvelles politiques. Un homme saoul contait beaucoup plus d'histoire véridique qu'un homme sobre.

Il entra à l'auberge, prenant le temps d'observer la salle avant de se trouver une place, là où il y avait le plus de gens possible. David se confondait bien avec la masse, étaient presque tous rempli de boue.

David s'assit et peu de temps après, une serveuse vint le voir pour lui demander ce qu'il voulait. Il prit le temps de réfléchir un moment. Il n'avait plus vraiment faim, mais par contre, il ne dirait pas non à une chope de bière. La serveuse acquiesa et elle se rendit à son comptoir.

Pendant ce temps, David écoutait autour de lui. À sa gauche, il y avait deux hommes sur l'autre table, discutant du beau temps qui était favorable pour les récoltes. À sa droite, un groupe de cinq hommes qui parlaient de femme et de leur exploit.... pas de commentaires supplémentaires....

_________________
Each time I drew my sword, I don't consider what I was killing, but what I was allowing to live...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felicia De Naraya

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 32
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Lun 26 Nov - 20:24

Comme la soirée s'annoncait fraiche, Felicia avait attrapée une écharpe et une capeline avant de s'enfuir au petit trot des appartements royaux.
Cela faisaient quelques jours qu'elle n'avait pas sentit le contact franc et rassurant des vieilles pierres pavées de cette ruelle.
Là, l'enseigne de la taverne, toujours aussi crasseuse, mais si amicale!
Elle enfonça sa tête dans les épaules et noua un chignon simple dont s'échappaient quelques mèches folles.. trops peu pour distinguer ses cheveux roux.
Depuis quand craignait-elle de pousser la porte de ce logis autrefois si acceuillant?
Elle entra donc, et reperra David , le dos tourné à la porte visiblement songeur.
Elle ne se cacha pas en s'approchant et arbora une mine gaillarde. Elle ne put retenir son côté quelque peu taquin et, pour la surprendre, glissa ses mains fraiches sur sa nuque.
Puis elle vint s'assoir et posa les coudes sur la table, consentant à exprimer par les traits de son visage, le regret qu'elle ressentait vis à vis du départ un peu trops précipité du soldat.
La foyer commun chauffait agréablement les lieux.Même si quelques beuglards crasseux hurlaient des propos malpropres, Felicia retrouva une certaine sérenité.
"_Pourquoi êtes-vous partit si précipitamment David? Vous aurais-je vexé? Vous avez fait un travail remarquable pour ma soeur. Je...je suis désolée vraiment...je n'aurais pas du m'emporter ..surtout devant mon f..le Roi....enfin" elle se tordait les doigts, elle bafouillait et ses yeux verts se posaient ca et la sans se fixer. Elle détestait ressentir des scrupules si vifs, et encore moin avoir un spectateur pour observer son désaroi.
Démérick l'avait sermonné comme une enfant. Elle rougit à cette pensée. Sybille devait avoir tellement honte d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Cartier
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 36
Lieux de résidence : Naraya
Rang : Garde Royal
Rayens : Soldat
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mar 27 Nov - 19:40

Quand la princesse lui mit la main froide dans son cou, David eut un petit sursaut, mais quand il remarqua que c'était la princesse, David c'était levé rapidement en signe de politesse, bien que personne dans la salle ne comprit pourquoi.

Il se rassit en même temps que la jeune femme et il s'appuya confortablement pour prendre quelques gorgées de sa bière. Il écoutait la princesse parler, lui dire qu'elle était désolé, qu'elle n'aurait pas dû s'emporter de la sorte. David ne regardait pas la princesse, mais plutôt autour d'elle et dans toute la salle pour voir si quelqu'un l'avait reconnue.

Quand il finit son observation, il reporta ses yeux sur la princesses. Elle avait finit de parler depuis quelques secondes et David la fixait toujours. Il prit une gorgé de sa bière et il déposa la chope sur la table. Il s'éclaircit la voix et il dit:

- Princesse Félicia de Naraya, tout d'abord merci pour votre bon commentaire sur mon travail...

Il laissa sa phrase en suspend, pour indiquer qu'il n'avait pas finit mais qu'il réfléchissait toujours. Il regarda la jeune femme et il ajouta:

- Si vous croyez que je vise à être dans les bonnes grâces des familles ou bien des honneurs, gloire ou richesse, je tiens à vous dire que vous vous êtes trompée de personne. Je ne demande rien, j'agis pour la bonne conscience et ceux qui le mérite.

David écarta sa bière pour pouvoir se pencher vers la princesse. Il avait quelque chose à lui dire de plus personnelle:

- Si vous cherchez tant la bagarre, pourquoi ne pas venir en mission avec moi et un dénommé Crowen. Nous allons faire, ce que vous me demandiez justement au palais, éloigné les brigands de vos terres. Mais avant toute chose, une mission d'éclairage s'impose.

David fit un léger sourire en coin. Il n'était plus faché contre cette jeune femme. David savait au fond de lui-même qu'il fallait beaucoup de courage pour piler sur son orgueil pour venir se faire pardonner. De plus, Félicia avait un caractère très téméraire et fougueux, il ne lui restait qu'à prouver à David qu'elle avait également du jugement et de l'intelligence. Il ajouta:

- Bien entendu, cette mission est très dangereuse. Vous qui me disiez à l'instant que vous vouliez faire quelque chose pour votre famille, voilà votre chance, princesse

_________________
Each time I drew my sword, I don't consider what I was killing, but what I was allowing to live...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felicia De Naraya

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 32
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Mer 28 Nov - 20:17

(Hrp: Salut, comme Félicia et Crowen découlent du même PJ, c'est à dire moi, je ne crois pas que ce soit correct de les 'incarner' pour la même mission. Encore plus s'ils se croisent...ca risque de créer une "faille skizophrénique" innopinnée ^^ aussi, je préfère céder la place aux autres joueurs pour cette expedition: Laure par exemple)


La jeune femme esquisca un petit sourire, il fallait voir comment David descendait sa bière! Il n'avait pas froid aux yeux.

Citation :
Si vous croyez que je vise à être dans les bonnes grâces des familles ou bien des honneurs, gloire ou richesse, je tiens à vous dire que vous vous êtes trompez de personne. Je ne demande rien, j'agis pour la bonne conscience et ceux qui le mérite.

Elle cligna des yeux, et saisit l'entière sincérité de ces paroles. De toute manière, elle n'avait jamais douté de l'intégrité et du la droiture de David Cartier. Autrement, l'aurait-elle laissé si souvent à surveiller sa petit soeur Alice? Elle sepasse un doigt sur les lèvres, réflechissant calmement en imaginant un Dadid corrompu par l'or , maraudeur et coupe jarret. Sûrement un avenir qu'il à contourné par sa propre volonté.
Félicia jugea qu'il devait chaque jour se remettre en question pour orienter son sens morel vers le bien. Il était en effet difficil de ne pas se laisser entrainer par les vices de la capitale de Naraya.
Un homme s'égosilla et hurla des invectives à Margot.
Felicia haussa les épaules et se pencha à l'image de David pour entrendre ce qu'il allait lui révéler:
Citation :

- Si vous cherchez tant la bagarre, pourquoi ne pas venir en mission avec moi et un dénommé Crowen. Nous allons faire, ce que vous me demandiez justement au palais, éloigné les brigands de vos terres. Mais avant toute chose, une mission d'éclairage s'impose.


"_La bagarre? Ah ah ah!!
elle éclatat de rire, une petite larme aux coin des yeux. Elle hésitait entre se fâcher réellement et laisser passer la remarque, car elle ne comprennait pas pourquoi David la prennait pour une vulgaire torcheuse de chiffon!
Mais la suite retint toute son attention, elle resta suspendu à ses paroles, comme s'il lui révelait l'existence d'un fabueux trésor.
La princesse secoua lentement la tête, le regard figé dans celui de son interlocuteur.
"_Vous repartez combattre David? Mais...mais..vous devez être exténué..." *et mince...quelle niaise !*
elle ne voulait pas ressentir de la commissération ou autre, elle se rattrapa et ajouta , échauffer par sa faiblesse:
Citation :
" Bien entendu, cette mission est très dangereuse. Vous qui me disiez à l'instant que vous vouliez faire quelque chose pour votre famille, voilà votre chance, princesse

Elle plissa des yeux et le regarda en coin:
"_J'ai l'impression que vous me mettez à l'épreuve. Voulez-vous que j'inquiète plus que de raison les membres de ma famille, dans une mission 'dangereuse', qui ne concerne qu'un effectif de gens bien préparés?"

Elle se leva dans un froissement de vêtements, et traca un cercle avec son doigt sur les planches dégrossies de la table.
Ses yeux relfétaient la lueur des bougies.
"_Je pense pouvoir m'investir autrement dans cette action. Non seulement je vais seconder mon frère Olrik; mais je vais prendre la température de la ville et retrouver d'anciens amis prêt à s'engager pour contrer les brigands."

Elle se redressa et continua, de plus en plus sûre de son action fondée:
"_peut-être vais-je découvrir des noyaux de rebels à même la ville, ou des commerants malhonnêtes qui favorisent probablement la livraison de production en vivre et armes aux brigands même. Cette misson que je m'aloue aura autant de sel qu'une autre, et cela peut-être assez périlleuse." Elle atendit quelques secondes et posa une main sur l'épaule de l'homme attablé:
"_David, je ne sais quoi vous dire, sinon de vous armer de courage. Si vous avez un message à faire remettre à quelqu'un avant votre départ, vous pouvez compter sur moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Cartier
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 36
Lieux de résidence : Naraya
Rang : Garde Royal
Rayens : Soldat
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   Ven 30 Nov - 10:51

Félicia commença à commenter le soldat en demandant s'il la mettait à l'épreuve. Ensuite, elle commenta qu'elle allait tenter de trouver des cellules rebelles au coeur du village. David se permit un commentaire:

- Je ne suis en rien vous mette à l'épreuve. Mais, c'est seulement que, votre beau discours sur la loyauté et le fait d'agir plutôt que de se tourner les pouces, je croyais que vous vouliez faire quelque chose pour votre famille. Par contre, je dois dire que votre idée de trouver des cellules rebelles dans le royaume m'inspire beaucoup et je suis tout à fait d'accord avec vous.

David se rassit confortablement dans son siège. Il commenta:

- Par contre, votre mission s'annonce périlleuse également, imaginez si vous êtes démasquée, ou s'ils ont vous tent un piège, il vous faudrait être prête à combattre, même si cela doit se faire dans la ville.

David se mouilla son pouce et son indez avec sa langue et il éteignit la chandelle sur la table avec ses doigts. Il murmura:

- Je pense que vous devez savoir que vous devez être une ombre, ne pas être reconnue, ne pas être vue. Il suivit parfois de pas grand chose pour se faire reconnaitre et servir de proie au lieu de prédateur. Je vous dis tout cela, mais je pense que vous le savez déja

Il regarda la princesse venir poser sa main sur son épaule. Il fixa la main pendant deux secondes, réfléchissant à ce qu'elle venait de dire. Remettre un message... à qui? Même David n'avait pas vraiment d'amis à qui faire un message de la sorte. Eléonore était repartie loin, son mari avait apris la rencontre et ils étaient maintenant partis loin. Non, il n'y avait personne à qui David pouvait faire un message. Par contre, il dit:

- Oui, il y a une personne à qui je voudrais faire un message.

David prit la main de la jeune femme et il la garda dans le creux de la sienne. Cette petite main de femme était un peu glacée. Glacée par la peur, la température dehors, la nuit qui faisait rage? David ne pouvait le dire. Par contre, il ajouta:

- Dites à la princesse Félicia de Naraya d'être très prudente et de ne pas faire de folies inutiles, une âme en mission n'est pas utile si elle est morte. Si j'ai appris quelque chose durant mon séjour à l'armée c'est de faire confiance à un nombre limité de gens. Dites-lui également de nous prévenir s'il se produisait quelque chose au royaume. Je crois qu'elle a sufissament de connaissances pour nous retrouver aux frontières

David déposa la main de Félicia sur la table et il saisit sa chope de bière et il en prit une petite gorgée. Il pointa la chope à Félicia et il demanda:

- Permettez-moi de vous commander quelque chose à boire princesse, c'est moi qui invite

_________________
Each time I drew my sword, I don't consider what I was killing, but what I was allowing to live...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée à l'auberge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée à l'auberge
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: LA VILLE :: Auberge du Cheval d'Or-
Sauter vers: