NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le domaine de Lancrais

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Le domaine de Lancrais   Mar 3 Avr - 17:34

Hj aufait voila a quoi sa pourrai ressembler

Le soleil descendait et allait se dissimuler derrière le chateau de Lancrais. Véronica qui se tenait sur une colline en face regardait cette étoile brillante sombre dans le sommeil. çaurait pu être un spectacle magnifique mais le chateau gachait un peu le paysage, du moins c'est ce que pensait Véronica. Ce spectacle lui rapelait bien trop de triste souvenir,avec son père ils venaient souvent ici regarder la nuit tomber. Mais seule ce n'était pas pareil.

Elle lança sa monture au galot, une larme ruisselant sur sa joue. Arrivant a l'écurie elle sauta a terre, ota la selle de sa jument pris une brosse et brossa sa jument. Soulaïka, c'était le nom de celle-ci, c'était une jument mi-pur-sang, mi-sauvage. Elle possédait un pelage aussi noire que l'ombre de la nuit et une belle crinière frisée qui lui venait de sa mère pur-sang. Chacune de ses pattes étaient blanche comme si elles avaient été trempées dans de la chaux(je doute qu'il y avait de la peinture en ce temps la!) et une tache blanche séparait ses deux grand yeux qui la fixaient tendrement.
Soulaïka fut sauver de l'abatoire(enfin de la mort!) par Véronica elle même, que voulez vous étant de race ou pas pour une enfant c'est absolument égale, personne ne comprendra ce qui lie parfois les enfant au animaux!

-Ah ma belle pourquoi la journée doit toujours être aussi pénible? Et encore je pense que lepire reste a venir.

Elle lui caressa un dernière fois l'encolure. Pris une grande inspiration et sortit de l'écurie.

-Mais ou étais tu encore passée, tu es sortie sans prévenir, sans...

Véronica leva les yeux au ciel, chaque soir c'était pareil. Nana, la nourice de Véronica, lui passait un savon sur sa façon de fuir tout le temps le chateau sans prévenir...

-sans escorte. Je sais tu me le repètes tous les jours, évite donc de gaspiller de ton temps pour me faire la moral. Je ne suis plus une enfant Nana. Et comme tu le vois je suis toujours vivante alors il n'y a pas de quoi s'affoler non?

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, et fila aussi vite qu'elle le put dans l'antre du chateau et surtout dans sa chambre. Elle se laissa tomber dans son lit ne cessant de répéter : "m'énerve m'énerve"
Et oui c'était toujours pareil. Chaque fois qu'elle rentrait Véronica se faisait sermoner sur sa façon d'agir qui n'était pas digne d'une duchesse. Mais si elle n'avait pas envie d'être une duchesse. Elle devait tout gérer ou du moins superviser des valets s'occupaient du reste, et franchement elle trouvait qu'ils se débrouillaient très bien, alors pourquoi ne pas profiter de sa liberté?! Et Véronica de Lancrais deviendrait simplement Véronica! C'était trop dur de devoir faire honneur à cette ligné de duc dont elle descendait. Mais le comble de tout elle devait faire perseverer la famille, pour l0instant c'était plutot mal parti! Mais elle devait certainement avoir un cousin ou une cousine quelque part qui le ferait à sa place non?!
Elle soupira, décidement la vie n'est pas seulement une partie de plaisir. Elle finit par s'endormir paisiblement.

Le lendemain matin, elle se réveilla aux aurores pour échaper une fois de plus à la vigilance de Nana. La pauvre tout de meme...allez pour une foiss Véronica allait être gentille. Elle appela une servante qui était souvent sa complice dans ses évasions.


-Lana peux tu dire à Nana que je suis sortie!

Elle lui sourit et lui remit quelque pièces pour sa discrétion le temps qu'elle s'en aille. Ma fois les service ont un prix.
Elle s'en alla vêtue d'une humble robe noire. Passa à l'écurie et partit comme une fléche sur sa monture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Jeu 5 Avr - 12:29

Elle arriva enragé après la scène avec l'homme de son escorte.

-Nana!!!!

Elle marchais d'un pas décidé dans les couloir à la recherche de la nourcie(qui n'en était plus une mais Véronica n'avait pu se resoudre a la mettre a la porte.) Elle criait le nom de celle-ci dans tous les couloirs. Elle ouvrit la porte du salon et vit la silhouette trapue de la femme.

-Nana, laisse moi respirer je t'n supplie je n'ai pas besoin d'une escorte de brute qui me suivent partout tu comprend?!

Elle aperçut l'air embarrasée de Nana. Elle ouvrit complétement la porte. Elle lacha tout bas.

-Oh non il ne manquais plus que ça

La porte s'était ouverte sur un couple d'apparence parfaite enfin si l'on ne considérait pas l'apparence physique. L'homme plutot grand était coiffé de la plus immonde façon, la raie au milieu et le cheveux gominés plaqué sur le cuir chevelu. Sa moustache était brossé à laperfection. Il portait un magnifique costume gris qui il faut l'avouer le boudinait quelque peu. La femme a ses cotés est cerainement la femme la plus maigre qui puisse exister. Non peut être que les pensée de Véronica sont exagérées quoique...Donc cette femme avait une chevelure blonde coiffée dans un chignon stricte tellement tiré qu'il lui déformait prsque le visage. Véronica s'ammusa à immaginer la tête qu'elle a quand elle l'enleve, toute la peau qui tombe sur le visage! Enfin bref elle avait un visage sévèrement marqué. Bref une sympathie inexistante. Véronica les accueilla avec un sourire hypocrite. Leur venu n'annonçait rien de bon.

-Tante Catherine, oncle Auguste, quel plaisir de vous revoir, quel bon vent vous amene ici?

-Nous sommes venu pour nous occupé du domaine de Lancrais, nous avons cru entendre dire que tu de délivrais souvent de tes fonctions.

C'est la que le regard de Véronica se posa sur Nana qui baissa imédiatement les yeux

-Mais quel merveilleuse nouvelle. Sur ce je vais vous laisser je vais monter me réposer

Elle tourna les talons et monta dans sa chambre suivie de Nana qui baissait toujours la tête. Véronica s'assit devant son miroir, ou Nana la suivit pris une brosse ainsi qu'une meche de cheveux.

-Laisse ça Nana je fais déja si peu de chose je peux tout de meme faire cela

Elle lui ramassa la brosse des mains et la posa sur la table. Elle se calma.

-Tous comptes fait peut-être que ce n'est pas plus mal, je n'aurais plus a m'occuper de sauver l'honneur!

Elle sourit. Mais oui enfait, à présent elle n'aura plus a se soucier de quoi que ce soit vis à vis du domaine. Elle serait simplement l'héritière! Oui cela lui plaisait. Enfin la liberté! Nana du apercevoir son sourire et sa joie parce qu'elle lui dit:

-Mademoiselle ne vous réjouissez point trop vite, je l'es ai entendu parler, il vous ont trouvé un mari.

Véronica devint bleme. Oh c'est pas vrai, que son oncle et sa tante s'installent ici était une chose, déja peu agréable mais qu'en plus il lui impose un mari. Non mais pour qui se prenaient-ils? Véronica ne l'entendait pas de cette oreille et était bien décidé a le montré. La rebellion est lancée!

-Nana il faudra que tu m'aides je 'ten prie, je ne veux pas de leur mari parfait qui fait tout a la perfection! Et je veux garder ma liberté ne pas être surveillé en permanence. Tu ne leur doit rien a eu!

Elle la regardait avec un air de chien battu pour la convaincre et d'ailleurs elle y parvint rapidement. Bon peut etre que pour une fois cet homme en question ne sera pas si horrible qu'elle le pense mais le contraire l'étonne connaissant son oncle et surtout sa tante.
Elle se regarda dans la glace, observa sa longue chevelure


-Nana pourrais-tu me couper les cheveux?

-Bien sur mademoiselle

Elle ne sut ce qui lui prit mais elle avait envie de changement. elle lui expliqua ce qu'elle voulait; une coupe de cheveux plutot courte mais en gardant de longue meche de chaque coté(ndrl les photos en bas!). Une fois que Nana eu finit, Vlroinca le remercia et retourna se couché.
Le lendemain elle se leva aux aurores une fois de plus, se vêtue humblement et sortit en direction de l'academy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Sam 14 Avr - 18:08

Alice descendit de l'étalon noir en prenant soin de ne pas abîmer sa robe. Tout le long du chemin elle s'était parfaitement tenue. Donnant une image de princesse riche et soucieuse du protocole . Mais là c'était différent. Elle était chez son amie et allait de nouveau pouvoir laisser son rang de coté. Toutefois elle attendit que ses gardes aillent l'annoncer. Comme il lui tardait de revoir son amie et de quitter ces imposants atours! Debout à coté de son cheval elle attendit patiemment,espérant voir la tête brune et rieuse de Veronica se profiler derriére le Pont Levis

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Lun 16 Avr - 13:13

La tranquilité de Véronica fut troubler par sa tante. Depuis qu'elle et son oncle avait pris possession des lieux, les instants calmes se faisaient bien rare, si ce n'était elle ou une servante qui venait la derangé c'était alors les son perçant de cette cloche qui servait à sa tant d'appeler les domestique...ou encore les disputes entre mes oncle et tante qui resonnaient dans tout le chateau.
Elle était allongé sur son lit à dessiner le bouquet qui demeurait sur une commode. Elle était vêtu le plus simplement du monde, une robe bleue des plus banale. Elle se retourna vivement et ne se retint pas de montrer son agacement dans la voix.

-OUI!!
-Il y a quelqu'un pour toi devant le pont levis

Elle se leva et passa à coté levant les yeux au ciel. Ne pouvait-elle pas se déplacer et aller voir qui c'était? Non bien sûr que non c'était bien trop pénible pour la comtesse de la paresse! Véronica empreinta la passerelle qui menait au rempart où elle se pencha et sourit.


-Alice!!!

Elle lui fit signe de la main et demanda au garde d'abaisser le pont pour son amie. Elle se précipita en bas pour l'accueuillir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mar 17 Avr - 6:50

C'est avec une grande joie qu' Alice vit débouler la maîtresse des lieux qui se jeta dans ses bras. Alice fit de même et étreignit son amie. Comme il était bon de la revoir chez elle! Lancrais était familier à Alice, elle y avait passé beaucoup de temps, invitée par Veronica. Et elle n'y était pas retournée depuis l'accession de Démerick au trône. Un grand sourire se dessina sur ses lévres et elle l'embrassa sur la joue
- Ah Véronica bonjour! Heureuse de te revoir. Où étais tu passée ? J'ai à peine eu le temps de te saluer la derniére fois et d'admirer ta nouvelle coiffure!

Ce n'était pas un reproche. Alice connaissait bien Veronica la Tornade et savait trés bien qu'elle arrivait aussi rapidement qu'elle repartait. Et puis Véronica n'aurait pas été Véronica si ce trait de caractére s'effaçait.Elle rit

- Acceptes tu d'héberger une princesse errante durant deux jours ? J'ai un grand service à te demander et aussi des choses nouvelles à t'apprendre. Mais avant...

Le regard d'Alice se posa sur la robe simple mais élégante de Veronica et sur sa tenue à elle bien trop princiére pour la circonstance
- Me conduiras tu dans un endroit où je puisse quitter cette robe encombrante ?

Elle regarda attentivement son amie. La lueur étrange qui passa dans son regard ne lui échappa pas. Il faut dire que les deux jeunes femmes se connaissaient parfaitement.
- Et si tu le veux bien tu pourras me confier la raison de ce ...changement

Elle avait dit ce dernier mot en voyant s'avancer un homme et une femme qui semblaient bien embarassés et se confondaient d'excuses en rivalisant de révérences...acrobatiques. Alice salua et posa un regard interrogateur sur son amie.

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mar 17 Avr - 16:50

-Oh je m'en suis quelque peu voulut de m'être mélée de la discution que tu tenais avec Brunehaut. Oh tu aime ma nouvelle coiffure?!

Elle tourna un peu sur elle même en faisant un peu la folle...pour changer! Elle rit. Puis elle écouta la demande de son amie qu'elle accepta sans même poser une seule question alors que bien entendu cela lui brulait les lèvres! Et bien sur elle était impatiente de connaitre ces nouvelles qu'Alice disait devoir lui apprendre.

-Comment pourrais-je refuser d'héberger ma meilleure amie?! Surtout qu'en plus tu as des nouvelle à m'annoncer je ne pourrait refuser...sinon certes je pense que j'hésiterais!

Elle rit, bien sur elle plaisantais, avec Alice elle pouvait se le permettre car celle-ci savait pertinament que c'était le cas!

-Bien entendu chere princesse je vous emmene dans mon antre où vous pourrez vous y mettre à l'aise!

Elle sourit. Il lui arrivait souvent de parler à Alice comme l'on devrait parler à une princesse d'ailleurs! Soudain elle aperçut le regard interrogateur que celle-ci lui lançait, se tourna et vit son oncle et sa tante qui se perdaient en révérnce devant Alice. Son sourire disparut

-alice voici mon oncle et ma tante Catherine et mon oncle Auguste de Lancrais

Elle lui chuchotta ensuite

-Vite allons nous en avant qu'ils ne t'envahisse de compliments...

Elle sourit, prit la main d'Alice et le'mmena dans sa chambre. en passant devant sa tante elle lui dit

-Aurez vous l'obligence de faire monter quelque friandise ainsi qu'un breuvage digne de ce nom pour mon hote et moi-même

Puis elle s'eclipsa avec Alice dans sa chambre et referma la porte. Puis dans un élan théâtrale lança:

-Bienvenu dans l'antre de Miss Véronica.

elle sourit et fonça droit sur son lit pour s'asseoir.

-Si tu veux te changer il y a le paravent, fais comme chez toi! Alors raconte moi tout!

Elle sourit, voila l'instant palpitant celui d'écouter tous ce qui lui avait échaper jusque la...mais pour l'instant ce qui l'intriguait c'était de connaître la raison de la venue d'Alice. c'est vrai après tout que se passait-il pour qu'elle doivent heberger sa meilleure amie, bien que il ne fallait aps de raison précise pour cela en général, mais là le cas semblait différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mar 17 Avr - 20:13

L'oncle et la tante de Veronica. Etrange. Que faisaient ils ici ? Quoiqu'il en soit Alice se posaient bien des questions. Veronica gérait son domaine au mieux mais elle était seule. Il serait trés ennuyeux que d'autres souhaitent s'accaparer Lancrais. Savoir Véronica seule ici posait bien des soucis à Alice. Certes elle administrait tout parfaitement, mais nombre de vautours convoitaient la riche Lancrais. Elle passa derriére le paravant aprés s'être choisie une robe plus adaptée. En tant normal Alice utilisait les services d'une camériste, mais ici elle n'avait pas de rang à tenir elle était l'amie. Alice fut bréve et ressortit rapidement de derriére. Elle s'assit sur le lit de Véronica qui prit place en face d'elle. Elle sourit en voyant l'air étonné de son amie

- Rassure toi je ne suis pas réellement érante. J'ai juste pris un congé de deux jours pour te rendre visite. Et comme je te le disais j'ai un service à te demander

Alice récapitula mentalement ce qu'elle voulait dire à Veronica et puis son idée un peu folle, devait elle la mettre à exécution ? Elle n'avait pas trouvé d'autres moyens pour avoir des nouvelles de Nathan et David. Indirectement elle les avait envoyé dans un endroit dangereux. Elle pensa avec angoisse qu'ils pouvaient être blessés ou...non cela Alice refusait d'y penser. Elle s'en voulait terriblement. Si il arrivait quoi que ce soit elle serait en grande partie responsable. Grands dieux, quand pourrait elle de nouveau serrer Nathan contre elle ? Et en aurait elle seulement la possibilité encore ? Ils venaient à peine de se trouver
- Un troubadour nous a rendu visite tantôt. Sieur Arthuro de Monplaisir. Il nous a parlé de cette histoire de barbares qui se réuniraient aux frontiéres de Naraya. Cet homme est un conteur qui enjolive tout ce qu'il dit mais...je trouve qu'il y a beaucoup de coïncidences. Et j'entends partout que le peuple craint pour sa sécurité. La famille royale donne l'esemple d'ailleurs. Nous passons pour des peureux qui n'osent pas sortir de leur domaine! Alors j'ai décidé de sortir en venant te voir et en me montrant le plus possible. Les Narayens m'ont vu passer, tu peux en être sure! Veronica, il y a quelque chose qui ne va pas. Ou il existe vraiment un climat d'insécurité ou quelqu'un cherche à le créer pour descridibiliser le roi. l'un comme l'autre est mauvais signe.

Alice pensa qu'elle avait prit seule cette initiative. Elle lui semblait bonne mais avait elle tous les éléments en main, pour se le permettre ? Il se passait des choses c'était évident et elle était bien loin de connaître tous les détails. Encore une fois elle agissait de maniére spontanée. Mais elle n'engageait qu'elle même. Alice n'avait pas du tout l'habitude de ces situations. Jamais elle n'y avait été préparée. Alors elle ne pouvait compter que sur son instinct. Et il fallait bien l'avouer, ce n'était que trés limité.

- Et je n'ai toujours pas de nouvelles de Nathan. Et si il lui était arrivé quelque chose ? Démerick le saurait c'est évident mais...penserait il à me le dire ? J'ai tenté de le rencontrer mais encore une fois il était absent. Alors, j'ai pensé à quelque chose...

Alice réfléchit
- Tu possédes une voliére avec des pigeons voyageurs. Pourrais tu m'en prêter quelques uns que j'enverrais porter un message à Nathan ? Tout ce dont j'ai besoin c'est de savoir qu'il va bien. Il est loin et les courriers ne passent plus. Je me refuse d' y envoyer un homme suplémentaire. Je fais déjà courir assez de risques comme ça...

Alice culpabilisait énormément et se posait de nombreuses questions. Est ce que Sybille était au courant de l'objet de cette expédition ? Et où était elle passée seulement ? Avec Démercik et Olrik peut être...

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster de Granchance

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Lieux de résidence : N'importe où sous le ciel étoilé
Rayens : Baron
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mer 18 Avr - 12:07

Après quelque temps passé à chevaucher, Elminster arriva à vue d'un immense château. Plutôt coquet, mais il faisait un peu tache dans le paysage. Bah, après tout il n'était pas là pour donner son avis sur l'esthétique, mais pour faire une visite de politesse. Il espérait vite se débarasser de cette corvée pour enfin entrer à la capitale.

-Naraya, tu imagines, Nery? Bah, je suis pas sûr que ça te fasses grand chose... Sauf si tu croises plus de juments!

Il aimait parler à son cheval. Beaucoup le croyaient fou, mais lui restait persuadé qu'il le comprenait. C'est pourquoi il évitait également d'utiliser cravaches et autres talonnières, qu'il considérait comme de la torture. Il était maintenant aux portes de la bâtisse. Qui devait-il demander? Il se rendit compte qu'il ne savait même pas le nom de la maîtresse de ces lieux, pas plus qu'il ne savait à quoi elle ressemblait. Les seules informations qu'il avait étaient les commérages qui circulaient sur ses terres. Il se mit à l'imaginer: vieille, ridée, désagréable et persuadée d'être une merveille... Elle allait certainement essayer de le séduire, la mégère... Il éclata de rire. Allez, retour dans la réalité! Il s'agirait sûrement d'une de ces innombrables femmes fades et transparentes. De toute façon, le seul moyen de le savoir, c'était de la voir!

- Holà, quelqu'un! Je suis le Seigneur des terres voisines et demande audience à votre Dame!

Attendant une réponse, il mit pied à terre, rajusta sa tenue, désordonnée par les galops fous qu'ils avaient faits ensemble. Il passa sa main sur l'encolure de son cheval, le flattant tout en lui enlevant la poussière. Il tenait à faire bonne impression.


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mer 18 Avr - 15:16

-Mais vos désirs sont des ordres!

Elle sourit puis écouta attentivmenet Alice qui s'inquiétait toujours pour cette histoire, mais à vrai dire cela inquiétait aussi Véronica du moment ou cela pouvait nuire à son amie et à sa famille qui pour celle-ci est un véritable trésor.Et comme toujours, Véronica allait essayer de rassurer cette dernière en fourant son nez partout où elle le pourrait!

-Ne tinquiète pas pour Nathan je suis certaine qu'il est en pleine forme là où`il se trouve. Mais si mes pigeons peuvent te servirent alors ne te gene pas, sers-t-en, après tout il sont la pour cela! Et en plus de cela ils sont fort discrets ,bref parfait pour ton cas!

Voilà déja cela devrait rassurer la moindre Alice. Soudain elle furent interrompue par sa tante. Véronica qui reconnu sa manière ridicule de frapper à la porte répondit avec tout l'amour qu'elle pouvait lui porter c'est-à-dire très peu. Cette dernière venait amener le plateau que Véronica avait fait demander et aussi lui prévenir de la venue d'un homme qui l'attendait. Elle regarda Alice un peu déçue d'etre si vite éloignée de son amie.

-On dirait que le devoir m'apelle, je suis navrée de devoir te laisser. Mais surtout fais comme chez toi. Je reviens au plus vite.

Elle se leva ne pensa meme pas à revetir une tenue plus decente et se dirigea sur les rempart afin d'apercevoir celui qui apparement la demandait. Elle se pencha afin de l'apercevoir et demanda au gardien

-Qui est-ce?

Celui-ci lui répondit "un seigneur des terre voisines". Elle releva un sourcil, c'est certain qu'avec autant d'information elle allait savoir à qui elle aurait affaire. Elle soupira mais remercia tout de même le gardien puis lui demanda d'abaisser le pont levis et elle descendit accueillir le "seigneur " en question. Elle l'attendait sur les escaliers devant les portes du chateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Jeu 19 Avr - 10:13

Il semblait que Veronica avait de la visite. La Tante de celle-ci venant l’en informer. Alice se demanda pourquoi la tante n’allait pas elle-même accueillir et introduire le visiteur, mais s’abstint de tous commentaires. Peut être était elle aussi timide que sa nièce était enjouée. Puisque Veronica était d’accord, Alice décida de s’occuper en premier de sa correspondance. Pour elle l’urgence était là. Alice se dirigea donc vers la tour est de forme carrée qui abritait le pigeonnier de Lancrais. Elle gravit les escaliers en colimaçon et se dirigea aux deuxième étage où les roucoulements et l’odeur des fientes l’accueillirent. Alice se félicita d’avoir changé de vêtement. Elle observa la pièce. Le pigeon qu’elle allait prendre se devait d’être robuste. Elle ignorait à quelle distance se trouvait le corps expéditionnaire et le pigeon devait être rapide. Elle choisit un mâle au plumage flamboyant, signe de bonne santé et qui semblait avoir dans les sept ou huit ans, elle attacha son message à sa patte et le posa délicatement sur son avant-bras. De nombreuses fenêtres ornaient la tour et pour diriger correctement le pigeon, Alice se plaça en direction de celle qui donnait sur la Nuskie. Le point d’arrivée du volatile serait le colombier mobile. Sorte de roulottes aux couleurs Narayennes typiques que les soldats ne manquaient pas d’emmener à chacune de leur expédition lointaine. Alice le fit s’envoler et fit un rapide calcul mental. Un pigeon voyageur moyen pouvait parcourir 800 km sur la journée. Volant à la vitesse de 50 km/h avec fort vent de face et pouvant atteindre 120 km/h par fort vent poussant. Qu’ils soient arrivés ou non en Nuskie, le message avait de fortes chances d’être délivré dans la journée. Alice regarda songeusement l’oiseau disparaître au loin. Le château de Naraya possédait lui aussi un pigeonnier. Mais il était moins rapproché de la destination souhaitée par Alice. Lancrais, puis ensuite Cassentel étaient à distances plus courtes de la Nuskie. Sans pour autant en être prés. Quoiqu’il en soit, les chances de réussites étaient meilleures si le message était envoyé des extérieurs de Naraya. Le piaffement incessant des oiseaux finit par la sortir de sa rêverie. Alice descendit les escaliers pour rejoindre son amie. Elle était curieuse de savoir qui était le visiteur ou la visiteuse.

_________________
On ne naît pas noble on le devient


Dernière édition par le Jeu 19 Avr - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster de Granchance

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Lieux de résidence : N'importe où sous le ciel étoilé
Rayens : Baron
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Jeu 19 Avr - 12:51

Le pont-levis s'abaissa avec fracas juste aux pieds du jeune homme, soulevant un nuage de poussière qui vint se coller aux compagnons. *C'était bien la peine que je prennes le temps de nous rendre plus présentables, tiens!* A moitié amusé, il avança sur le pont tout en brossant, encore une fois, son cheval, qui marchait à côté de lui, et lui-même s'ébroua comme un chien sorti de l'eau. Sur les marches de la demeure semblait attendre une jeune femme. Se souvenant des conseils de sa mère, il reprit une attitude plus conventionnelle, tira sur les pans de sa chemise et remit son col d'aplomb. Il prit soudain conscience de ce qu'il faisait ici; il était son propre ambassadeur, tout ce qu'il pourrait dire ou faire aurait une influence... Il se sentit bien seul au milieu de la cour, qui lui parut immense.

Pour se donner du courage, il reprit les rênes de Nery et s'avança jusqu'aux escaliers. Il se demandait comment commencer cette entrevue, et... Bon sang, qu'elle était belle, cette demoiselle! Mais il devait rester concentré le but de sa visite. Abandonnant, à regret, son fidèle coursier , il monta les marches et fit un baisemain.

- Mes hommages, mademoiselle, je suis le Baron Elminster de GranChance. Pourriez-vous me mener à votre Dame, que je puisses lui présenter mes respects de bon voisinage?

A cet instant, une autre jeune femme les rejoignit. Elminster salua la nouvelle venue et fronça les sourcils. Il n'y avait donc que des femmes, ici? C'était un avant-poste du paradis, alors! Il reporta son attention sur celle à qui il venait de parler. La robe simple l'avait induit en erreur, si il avait pris le temps d'observer avant, il aurait remarqué que le tissu était beaucoup trop riche pour être celui d'une simple servante! Et si elle était... Confus, il se passa la main dans les cheveux, une lueur de malice dans le regard.

- Excusez-moi, mais j'ai un doute horrible, juste à cet instant... Vous ne seriez pas la Dame de ce château? Si tel est le cas, et même si ça ne l'est pas, laissez-moi vous dire que cette petite robe bleue vous va à ravir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Sam 21 Avr - 9:15

La scéne qui se déroulait sous les yeux d'Alice était des plus étonnantes. Le Baron de Granchance se tenait là devant elles et Veronica ne pipait pas mot. Et pour que la tornade Veronica ne parle pas, c'est sans aucun doute qu'elle n'était pas indifférente au charme de son voisin. Alice avait entendu parler de cette famille et savait que le baron en tire était décédé depuis peu. Ce jeune homme devait être son fils. Alice fut tentée de donner un léger coup de coude à son amie pour que celle ci réagisse. Loorsqu'un beau jeune homme comme cela venait frapper à sa porte il convenait de le recevoir. Sourtout qu'il semblait être aussi malicieux et pétillant que sa jolie voisine. Alice éclata de rire.

- N'ayez crainte Baron, mon amie ne saurait être offensée, surtout aprés ce si joli compliment

Veronica ne se décidant pas à parler, Alice décida de faire les présentations elle-même tout sourire

- Baron, laissez moi le plaisir de vous présenter la jolie jeune fille en robe bleue : Duchesse Veronica de Lancrais, maîtresse de ce domaine et la meilleure des amies qui puisse exister.

Alice, ensuite plongea dans une joyeuse révérence

- Et je suis la Princesse Alice de Naraya, en visite chez mon amie

Alice avait une idée de l'impact que son nom pouvait provoquer mais il n'y avait ici et à cet instant aucun rang à tenir. Elle sourit à Veronica puis à Elminster.[/i]

- Vous êtes donc venu visiter votre voisine Baron ?

Alice pensa que plus tard, elle présenterait ses condoléances au jeune homme. Les trois personnes présentes à cet instant savaient quel déchirement c'était de perdre un pére. Mais les moments joyeux se faisaient de plus en plus rare, alors Alice ne voulait pas gâcher celui-ci. Elle comptait bien en profiter au contraire et espérait que ce soir à la veillée, Veronica et elle pourraient mêler leurs voix en chantant, comme avant.

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Dim 22 Avr - 12:44

Elle ne dit rien certes, mais à vrai dire aucun mots ne venaiit à ses lèvres. C'était d'ailleurs bien étrange pour elle qui à toujours un mot pour tout. Puis soudain elle reprit ses esprits après les paroles d'Alice

-Pardonnez-moi, je crois bien que mon âme s'est décidé à errer dans les nuage durant quelque instant!

Elle sourit, elle se sentait presque un peu ridicule. Puis elle continua


-Et oui c'est bien moi la maitresse de ces lieux aussi bizare que cela puisse paraitre! Vous auriez pu me vexer si seulement j'avais été vêtue diffèrement, mais n'étant pas le cas votre doute me fait simplement sourire. Il est vrai qu'il est peut être rare pour une maitresse de domaine d'être telle que je le suis, autrement dit jeune et... jeune!

Elle ne cessa de sourire.

-Et comme l'a si bien dit mon amie, je ne saurais être offensé après ce compliment.

Elle sourit toujours puis regarda Alice puis le baron.

-Au fait je failli à ma tache d'hote, peut être desireriez vous entrer et vous deshalterez cher voisin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster de Granchance

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Lieux de résidence : N'importe où sous le ciel étoilé
Rayens : Baron
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Dim 22 Avr - 18:04

La réaction des deux jeunes femmes lui fit pousser un soupir de soulagement. Elles n'étaient vraiment pas ce à quoi il s'attendait. Puis un déclic se fit dans sa tête. *Princesse Alice de Naraya... LA princesse de CE royaume est en face de toi et tu ne réagis pas?* Décidément, cette journée était riche en surprises! Il se fendit d'une grande révérence, la plus belle qu'il connaissait.

"Mes respects, Princesse! Je suis désolé, je ne savais absolument pas qui vous étiez! Justement, je venais faire une visite de courtoisie avant de me rendre à la cour royale!"

Se tournant vers Véronica : "Vous savez, je serais mal plac" pour critiquer une personne jeune à la tête de ses terres, a moins de vouloir me frapper moi-même! Cela dit,je vous l'accorde, d'aussi loin que je me souvienne je n'ai jamais eu d'aussi jolie voisine! Hem. Eh bien, j'accepte avec plaisir votre invitation et, si je peux me permettre, est-ce qu'on pourrait aussi s'occuper de ma monture? Tous les deux, nous avons galopé comme des fous! Donc, si jamais vous avez des rumeurs concernant un équipage sauvage, ne vous en faites pas, ce n'était que nous... "

L'attitude des femmes l'étonnait. Qu'une Duchesse et une Princesse soient amies, et de vraies amies, de plus... Ca le déroutait, ça ne correspondait absolument pas à la Cour impitoyable que lui décrivait son père. Bon, il fallait avouer que son paternel avait des idées bien arrêtées sur tout, mais bien souvent elles étaient arrêtées au mauvais endroit! Peut-être était-ce l'occasion d'élargir ses connaissances... Qu'est-ce qu'il perdait à demander?

"Très bien, je vous suis!" Puis il leur adressa un grand sourire. "Dites, vous allez sûrement me prendre pour un imbécile, si ce n'est pas déjà fait, mais vous me semblez bien placées pour me parler du fonctionnement de la Cour!" Rougissant, il tritura nerveusement les cordons de sa chemise, puis il prit le parti de rire de sa gaucherie. "Vous voyez... C'est la première fois que je sors de mon Domaine, alors... J'suis encore un peu naïf!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Lun 23 Avr - 4:42

Veronica les invita à prendre place autour d’une table chargée de boissons et de mets divers. Alice s’en réjouit. Sa folle course jusqu’à Lancrais lui avait ouvert l’appétit. C’est donc avec un plaisir non dissimulé qu’elle se fit servir une bolée de cidre accompagnée d’une part de tarte aux pommes. Mais elle n’y toucha pas tout de suite.
- Ah vous souhaitez vous rendre à Naraya ? Mais nous pourrons faire le chemin ensemble alors ! Je compte rentrer assez rapidement

Alice sourit à Veronica l’air de dire:peut être bien que nous ferons route à trois Mais Alice ne connaissait pas les libertés de Veronica, alors elle attendait que celle-ci prenne l’initiative de venir ou non. Le Baron venait de lui demander comment il fallait se comporter à la cour. Et à bien y réfléchir ce n’était pas si simple que ça. Car en fait tout dépendait de la personne avec qui vous parliez. Alice ne voyait pas trop comment elle allait pouvoir définir clairement les us et coutumes de Naraya.
-Eh bien nous sommes douze frères et sœurs tous aussi différents les uns que les autres. Si certains sont très attachés à l’étiquette, il n’en va pas de même pour tous. Je pourrais passer toute la soirée à vous décrire au mieux le caractère de chacun mais cela risquerait d’être long.
Elle rit et ajouta
-Et je ne veux pas gâcher la surprise. Mais pour notre bien-aimé roi, sachez qu’il est quelqu’un de simple et chaleureux. Je pense pouvoir affirmer sans me tromper qu’il préférera vous voir sous votre véritable jour qu’oppressé dans une attitude protocolaire peu encline à un échange réel et constructif. Le respect est ce qui compte.

Pendant un instant elle se demanda si c’était son point de vue à elle ou vraiment celui de Démerick qu’elle donnait. Après tout, elle savait comment il se comportait en famille mais ne l’avait jamais vraiment vu pendant l’exercice de sa fonction. Elle sourit
-Ne soyez pas inquiet tout se passera très bien. Personne n’oserait vous prendre pour un imbécile. Bien au contraire. Et puis nous sommes avant tout des êtres humains.

Elle leva son verre
-A votre arrivée à la Cour Baron !

Puis elle but une gorgée et demanda avec curiosité

-On dit de votre Baronie que son nom est fort bien approprié , est-il vrai que vous avez toujours eu beaucoup de chance ?


Alice pensa que c’était lui qui allait la prendre pour une imbécile. Mais elle avait toujours été curieuse et aimait bien essayer de comprendre et connaître.

_________________
On ne naît pas noble on le devient


Dernière édition par le Lun 23 Avr - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Lun 23 Avr - 7:04

Véronica appela un valet qui prit soin de la monture du jeune homme. Puis se dirigea derrière ses deux convives. Elle prit un verre d'hydromel. Elle sourit à ce que dit le baron.

-Eh bien je vous retourne le compliment, je n'ai moi-même à ma connaissance connu de si charmant voisins! Mais dites moi, vous me paraissez bien jeune, si cela n'est pas trop indiscret, quel age avez vous?

Elle l'avait observer depuis quelques instants, et d'ailleurs avait remarquer combien il était charmant enfin je voulais dire qu'après mûres reflexion elle avait remarquer qu'il était plutot jeune, du fait de ses questions, il n'avait pas encore acquis toutes les connaissances que l'on peut acquerir au fil du temps! Bien qu'elle meme était aussi jeune! Il ne lui restait plus qu'a attendre une réponse .
Elle enchaina ensuite pour répondre elle aussi pour essayer de ...l'éclairer!


-Oui Alice a raison, chacun vit differement. L'essentiel est de vivre non?! Mais ne vous inquiètez pas nous tenteront de vous apprendre tout ce dont vous devez savoir. D'ailleurs je m'en ferais un plaisir de vous l'enseigner, il faut dire que ces derniers temps mon emploi du temps est plutôt...inexistant! D'ailleurs si vous le voulez bien je pense faire le voyage avec vous cela ne vous dérnage pas j'espère?!

Elle leva aussi son verre en souriant

-A vous cher voisin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mar 24 Avr - 9:07

Alice faillit avaler un cartier de pommes de travers. Elle, apprendre à quelqu'un le protocole de la cour ? Elle ne l'aimait pas ce protocole et cela se voyait. Les fois où elle l'utilisait c'était pour ne pas heurter. Et encore elle n'y réussissait pas vraiment. Alors elle ne se voyait pas dans le rôle de professeur. Bien au contraire. Et puis les maniéres du Baron lui convenaient tout à fait. Pourquoi vouloir les changer ? Et depuis quand Veronica avait elle un emploi du temps inexistant ? Alice se promit de tirer tout cela au clair. Son amie n'était vraiment pas comme d'habitude. Quelque chose n'allait pas dans ce château. Pourquoi fallait il que tout le monde change ? La bonne nouvelle c'est que Veronica allait faire le chemin du retour avec elle. Songeusement, elle but une autre gorgée de cidre.

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster de Granchance

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Lieux de résidence : N'importe où sous le ciel étoilé
Rayens : Baron
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mar 24 Avr - 12:42

Le baron prit également un verre et s'inclina. "Je vous remercie! Moi, je bois à votre convivialité! Ne vous en faites pas, je ne suis pas un rustre, juste un peu maladroit... J'ai un peu trop tendance à dire ce qui me passes par la tête, et le problème c'est que ça ne plaît pas tout le temps! Je serais donc ravi de voyager en votre charmante compagnie!"

Il rit et but une gorgée, le temps pour lui d'organier ses idées. La perspective de voyager avec elles l'attirait énormément, mais en même temps, cela voulait dire renoncer à partir au galop chaque fois que l'envie le prenait... Bah, ce n'était qu'un mince sacrifice, après tout, il avait toute la vie pour continuer à faire tout ce qu'il voudrait!

Il s'arracha à ses pensées pour répondre aux deux jeunes femmes.

"En fait, Princesse, nos terres ont été appellées ainsi par nos voisins, au départ, parce qu'elles regorgent de ressources. C'est effectivement une gran-chance que d'avoir du gibier, du bois, de la pierre sans oublier du minerai de fer sur un même territoire! Cela nous a permis de garder notre indépendance et nous a préservé d'alliances douteuses. Mais bon, fit-il avec un sourire, j'avoues que notre famille a également une chance hors du commun, et nous remercions chaque jours les Dieux de veiller sur nous! Regardez, mon père a voulu se convertir au dieu unique... Et paf, un accident l'emporte!" Il se rembrunit et murmura: "Quoique sa trop grande arrogance puisses aussi être une des raisons de sa mort..."

Il prit également une part de tarte et mordit dedans à pleines dents. Il s'adressa à Véronica avec un petit clin d'oeil amusé. "Ce qui explique que me voilà, bien jeune, comme vous l'avez remarqué, Baron en titre! Mais je ne sais pas pour vous, mais moi, je me sentais terriblement enfermé et ennuyé dans mes fonctions de dirigeant... Alors, mes dix-neufs ans enfin arrivés, j'ai confié mes responsabilités à ma mère et me voilà!"

Il avait fini sa part et regardait avec envie la tarte. Il lutta, mais ne put résister et, avec un petit haussement d'épaules, comme pour s'excuser, il se resservit et tendit le plat à Alice, lui proposant une autre part aussi. "Hmm, vous pourrez féliciter votre cuisinière, c'est excellent! Notre cuisinier, à nous, ne sait réussir qu'un seul dessert, et c'est un gâteau de voyage, plutôt lourd... Alors je profite du vôtre! Désolé si je vous paraît être un ventre, mais cette chevauchée m'a ouvert l'appétit! Mais bon, bref, parlez-moi de vous, Véronica, si je peux vous appeller ainsi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Jeu 26 Avr - 13:10

Elle rit

-Oh je suis dans le même cas que vous, je ne suis pas quelqu'un qui mache ses mots, loin de là n'est-ce pas Alice!

Elle se tourna vers son amie qui était bien entendu la mieux placée pour confirmer cette affirmation

-Et je suis d'autant plus ravie de savoir que ma compagnie vous ..ravi aussi!

Et oui le mot ravi convenais parfaitemenht, elle était ravie d'être avec sa meilleure amie, ravi de connaître son nouveau voisin, ravi de cet instant et ravie de partir pour ce petit périple vers Naraya, loin de son oncle et sa tante trop encombrant!
Elle écoutait le Baron parler sans trop vraiment l'écouter, perdu dans ses pensées,jusqu'au moment où elle entendu parler de mort et de père. Elle avala bruyament sans le vouloir puis prit un verre et bu une gorgée pour ne pas montrer son mal.
Ce dernier enchaina ce qui lui permis de penser à autre chose et elle sourit quand elle l'entendit dire qu'il s'ennuyait dans ses fonctions, car pour elle c'était le même pour elle. Elle aimait l'aventure, découvrir des tas de chose et surtout se meler de tout et de rien pour aider les autres! Ben c'est ça la vie d'une "detective" non??!!Surtout cest derniers temps c'était dâutant plus ennuyeux, ses hommes ne lui avaient rien appris d'interessant.


-Oh mais servez vous, après tout cette tarte a pour but d'être mangée, profitez en.

Elle sourit. Puis réfléchit, il voulait qu'elle parle d'elle. Véronica étant de nature plutôt méfiante, elle faisait toujours attention à ce qu'elle disait, elle a toujours eu peu de chance du coup elle a du mal a faire confiance...elle en est presque hostile des fois!

-Bien entendu vous pouvez m'appelez Véronica, d'ailleurs je ne supporte pas qu'on mâppelle autrement! Mais que voulez vous savoir de moi au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Sam 28 Avr - 23:45

Alice rit à l'interrogation de son amie
- Ce n'est pas moi qui vais te faire la leçon sur le fait de ne pas "mâcher ses mots". De ma part ce serait trés mal venu
Elle l'embrassa sur la joue

- Je t'aime telle que tu es ma petite Veronica, ne change jamais. Il y a suffisamment de vils flatteurs menteurs. Toi tu es d'une nature franche. C'est une vertu rare et donc précieuse.


Puis le baron parla de lui et de sa famille. Alice comprenait mieux maintenant pourquoi cette terre et cette famille avaient été nommés Grand Chance. En revanche elle n'avait pas su que le pére d'Elminster s'était reconverti à la nouvelle religion. Elle eut un petit sourire

- Oh vous savez, je ne pense pas que la mort d'une personne soit dûe à son arraogance ou sa religion. Pour être honnête je n'apprécie pas non plus ce Dieu unique. Il rabaisse la femme à la plus vile des créatures. Elle aurait fait chasser l'homme du paradis avec une pomme. Comment peut on croire à des choses pareilles? Et puis si l'homme est si parfait que ça il n'avait qu'à pas céder aux instances de sa femme.

Alice pensa soudain à quelque chose. La famille de Philimartre adhérait à cette religion. Etait ce dans cet esprit là qu'ils avaient élevé leur fille. En femme soumise et obéissante, ne devant jamais se prononcer sur rien...cela pouvait expliquer l'attitude effacée de sa future belle soeur. Quel gâchis! Heureusement, elle alait épouser Olrik. Car lui n'était pas comme cela. Même si il n'appréciait pas les caractres rebelles chez ses soeurs, il ne les méprisait pas. Et Alice se demanda ce qu'il en était de Nathan. Quelle place devait avoir la femme pour lui ? Finalement Alice connaissait bien peu celui qu'elle aimait.
- Baron, vous avez parlé tout à l'heure d'une mine de fer exceptionnelle. Et lorsque vous avez légérement tiré votre épée de son fourreau tout à l'heure, j'ai cru voir un métal d'une couleur trés particuliére. A t -elle était fabriquée avec votre fer ?

Ce nétait pas vraiment une couleur en fait...plutôt un reflet. Mais Alice n'avait pas eu le temps de bien voir.

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster de Granchance

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Lieux de résidence : N'importe où sous le ciel étoilé
Rayens : Baron
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Dim 29 Avr - 20:17

Elminster rougit. Il n'avait pas voulu être indiscret avec Véronica, mais il sentait bien que sa question la gênait. Il triturait ses neurones pour trouver un moyen de la détendre, et, n'en trouvant pas de particulier, il fit comme à son habitude: il improvisa, soulignant chacune de ses phrases par des grands gestes de mains.

"Mais, je ne sais pas, moi, parlez moi de vous, de ce que vous aimez, ce que vous n'aimez pas... Par exemple, à part recevoir vos hôtes en tenue simple, vous faites souvent ce genre de surprises? Quel est votre plat préféré? Vous préférez prendre votre bain à l'eau froide, chaude ou tiède? Qu'est-ce que vous pensez de la cravache, et du rang des animaux par rapport à l'homme? Ce genre de choses, quoi!"

Il regarda les deux amies. Vraiment leur relation faisait plaisir à voir. Rien que de la sincérité... Si seulement il avait pu avoir un ami fidèle, lui aussi! Il y avait bien Trinidad, mais ce n'était pas pareil... Il redescendit sur terre en entendant Alice parler. Il prit le temps de finir la croûte de sa tarte, puis se lécha les doigts. Il se figea. *Bien, bravo l'éducation... C'est tout à fait le genre de chose qui se fait, oui! Bon, il est trop tard, maintenant...* Il s'essuya les mains sur sa serviette, priant pour que les jeunes femmes n'aient pas fait attention à lui. Puis, il rit. Il se demandait si elles avaient fait le rapprochement...

"J'espère que cette tarte aux pommes n'est pas un moyen de me chasser de votre paradis, Mes Damoiselles!! Sincèrement, je trouve cette croyance dangeureuse. Pourvu que nous en soyons protégés le plus longtemps possible..."

Il hésita un instant à sa question sur son arme. Elle lui était vraiment précieuse... Et pas que pour son matériau! Les paroles de sa mère lui revinrent. Elle était sa signature, tout comme son tatouage. Il posa les yeux sur celui-ci, et ses pensées s'envolèrent vers son Domaine. Comment allait Lena? Le peuple ne s'était-il pas soulevé contre elle, une femme? Et si Trinidad était finalement mort de vieillesse? Non. S'il s'était passé quoi que ce soit, il aurait été prévenu. Il revint à Lancrais. Avec précautions, il tira la rapière de son fourreau et la tendit à Alice.

"Tenez, prenez-la! Mais seulement si vous cessez de m'appeller Baron! Je suis Elminster avant tout! Pour vous répondre, Princesse, dit-il en déposant l'arme devant elle, je ne suis pas très au courant des secrets de sa fabrication. C'est une arme qui se transmet de générations en générations dans ma famille depuis la nuit des temps... Tout ce que je sais, c'est qu'elle est faite d'acier, sûrement extrait de notre mine, oui, mêlé d'améthystes. Elle a beaucoup de valeur à mes yeux, plus pour ce qu'elle représente que ce par quoi elle est faite... Et vous, Véronica, vous vous y connaissez en armement?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Lun 30 Avr - 6:43

Elle réfléchit alors a ce qu'elle allait lui dire...Et sourit à sa remsrque sur sa tenue.

-Et bien non je n'accueille pas toujours mes invités de la sortes. Vous m'avez prise au dépourvue ...

Elle lui lança un regard plein de sous-entendu

-Mais je parierais que cela ne vous dérange pas, mais peut etre que je me trompe?

Elle rit puis le regarda

-Je ne vous force pas à répondre. Mais pour ma part, je vais continuer à vous répondre. Mon plat préféré, je ne saurais dire mais pour moi rien de tel qu'un bon rôti. Mais mon péché-mognon reste le chocolat! Je préfère prend mon bain plutot chaud mais pas trop non plus! Ma couleur préférée est le orange d'un beau couché de soleil. Je suis une grande sentimental que voulez vous!

Elle dit cette dernière phrase sur un ton doux en posant délicatement sa main sur le coeur puis sourit.

-J'aime aussi la franchise...je déteste le machisme du moins je ne l'appréie que très peu!Pour ce qui est de la cravache je la considère comme inutile, on se doit d'être en accord avec sa monture, enfin c'est mon avis, mais c'est sertainement dû au fait que je n'en utilise point car je n'en ai le besoin. tout ceci me fait venir aux ballade à cheval que j'apprécie plus que tout je crois. Ai-je répondu à tout ce que vous teniez à savoir?

Elle le regarda se lécher les doigts et esquisa un petit sourire, puis pour qu'il ne se sente pas trop mal à l'aise elle l'imita.

-Ne vous inquiétez pas, nous n'allons pas vous chasser pour si peu. Je suis tout à fait d'accord cette croyance a quelque chose de mauvais.

Elle observa ensuite l'arme que leur tendait Elminster

-C'est une magnifique arme que vous avez là.

Elle le regarda ensuite et sourit. Oui certes elle y connaissait un peu mais une femme qui s'intéresse aux armes est plutôt rare et peut être parfois mal vu aussi. Mais après tout n'avait-elle pas dit qu'elle aimait la franchise?

-Oui je m'y interresse quelque peu, mais jusqu'à prétendre m'y conn'aitre, j'en doute un peu. Mais j'ai appris à manier l'arc et l'épée mais je suis loin d'être une grande guerrière!

Et elle sourit à nouveau.

-Et vous meme... Elminster, êtes vous un grand chevalier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Lun 30 Avr - 10:30

Une cravache ? Voilà qui fait penser à Madonna dans son dernier album ! C'est ce qu'aurait pu s'exclamer Alice si Madonna avait existé à l'époque. Alors disons simplement qu'elle n'aurait jamais pensé à questionner sur cet objet. Voilà qui ne manquait pas d'originalité. Elle prit respectueusement l'épée que lui tendit le jeune Baron. Sans s'y connaître spécialement en armes, elle savait ce qu'était une épée. Et celle-ci était vraiment particuliére. Un alliage de métal et d'amétiste. Cela laissait Alice un peu rêveuse. Etait il possible de mélanger toute sorte de minéraux avec du métal ? Le reflet violet que dégageait l'épée donnait une impression d'éblouissement, de sacré, presque de magie. Comme dans les histoires. Alice sourit
- Votre épée Elminster est superbe et incroyablement légére

Elle observa la tranche de celle-ci
- Ce qui ne doit pas l'empêcher d'être trés coupante et précise.
Elle la lui rendit en la lui présentant comme l'objet précieux qu'elle devait être
- Vous allez rire, sans doute, mais elle me fait penser à une épée féérique comme dans les contes

Elle sourit
- Qui sait, peut être qu'elle détient une forme de magie, ou bien son porteur ? L'améthyste en tous cas représente le sacré. Quoiqu'il en soit, vous me feriez grand plaisir si vous même m'appeliez Alice. Il n'y a qu'à cette condition que je vous appellerais par votre prénom
Alice se resservit un verre de cidre. Celui ci était frais et particuliérement parfumé. Elle en hûma l'odeur et en but une gorgée. Puis pour bien signifier à Elminster que ses maniéres lui convenaient parfaitement, elle s'essuya gracieusement avec le revers de sa manche. A la façon Germanique. Chose qu'elle ne se serait jamais permise à la cour. Elle regarda Veronica qu'elle sentait tout feu, tout flamme à ses côtés
- Nous sommes heureuses de vous rencontrer Elminster. Les hommes de votre tempe sont rares et je suis ravi de pouvoir faire le chemin du retour avec vous.
Elle les regarda tous les deux et sourit
- Au risque de passer pour une étrange princesse, je souhaiterais que notre voyage soit assez rapide et que nous menions nos montures bon train. Mon frére et Dame Endamone devraient se marier bientôt maintenant et pour rien au monde je ne voudrais arriver en retard.

Elle réfléchit
- Cela dit je n'en sais rien. Le mariage ne cesse d'être repoussé...Il y a même des moment où je me demande si il aura lieux.

Alice se sentait parfaitement détendu. Ce qui était rarissime chez elle. Aucune angoisse forte ne l'avait assailli depuis qu'elle était arrivé chez Veronica. Les malaises qu'elle ressentait parfois étaient dissipés et semblaient loin. Tout lui semblait plus léger. L'air de Lancrais faisait vraiment des merveilles. Alors est ce que cela signifiait que l'ambiance de Naraya était devenue pesante maintenant ? La réponse à cette question était malheureusement oui. Et c'est à ce moment précis qu'Alice le réalisa vraiment. Et elle compris également qu'elle se sentait plus en sécurité ici que dans le château familial.

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elminster de Granchance

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Lieux de résidence : N'importe où sous le ciel étoilé
Rayens : Baron
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Mer 2 Mai - 20:27

Le jeune homme partit d'un grand rire. "Effectivement, ce serait mentir que de dire que votre tenue me déplait! Vous êtes très belle, Véronica, et la beauté n'est pas à son apogée quand elle est cachée! Oui, vous avez répondu au mieux à mes questions, et il se trouve que nous avons quelque points communs..."

Il fit passer son regard de l'une à l'autre. Il appréciait vraiment tout ce qu'elles faisaient pour le mettre à l'aise. Ca ne l'empêcha pas de se sermoner; après tout, ici, c'était la convivialité de la province, mais qu'en serait-il à la Cour? Il se promit de se surveiller une fois arrivé, mais pour l'instant, il profitait de l'ambiance chaleureuse.

" Oui, c'est une très belle arme... Mais, au risque de vous décevoir, je ne suis pas un chevalier comme en parlent ces épopées! Je suis assez doué à l'arc, mais je ne l'ai utilisé que pour la chasse. Le combat, les duels... Evidemment j'en ai fait, mais ça ne m'intéresse pas." Il récupéra son arme. Lorsqu'il reprit la parole, ce fut avec surprise qu'il s'entendit appeller la Princesse par son prénom; ça lui était venu tout naturellement. "Non, je ne vous trouve pas ridicule, Alice. Je partage la même opinion. Elle paraît presque irréelle... Je me plaît à l'imaginer forgée par des fées et enchantée par un vieux mage! Mais bon, la réalité est sûrement autre!"

Il lui adressa un sourire reconnaissant et s'inclina. "Le plaisir est partagé! Vous êtes vraiment des femmes exceptionnelles!" Il ne croyait pas si bien dire... Lorsqu'il entendit Alice dire qu'elle voulait voyager rapidement, il haussa un sourcil. *Elle est vraiment surprenante!* Il vida son verre d'un trait et, le posant, il la regarda dans les yeux. "Vous voulez dire galoper toute la journée? Vous êtes sérieuse? Si ce n'est que ça, je n'y vois aucun inconvénient, bien au contraire! Nery adore la course, et moi aussi! Excusez-moi, Nery, c'est mon cheval, et mon ami aussi. Vous avez de bons chevaux, Véronica? J'ai vu que vous aviez une écurie assez importante, je me trompes?"

Il se retourna vers la Princesse. Il était temps qu'il en apprenne plus sur ce qui se passait à Naraya." Dites-m'en plus sur ce mariage, s'il vous plaît! Il faudrait que je saches au moins le minimum des intrigues de la Cour, si vous pouviez m'éclairer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronica De Lancrais
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   Jeu 3 Mai - 15:52

Elle sourit et rougit presque devant cette déclaration, mais il en fallait plus pour la séduire! Oui car pour l'instant elle était simplement...un peu charmer! Et oui l est difficile de concquérir le coeur de la belle! Mais après tout l'amour n'est jamais simple.

- Oh mais rassurez vous je préfére que vous ne soyez de ces chevalier dont parle les légendes, ils sont toujours parfaits...et la perfection est un atout bien compliqué...et détéestable!

Elle sourit, mais après tout il est vrai que la perfection est détestable. Trouveriez vous intéressant de raconter votre vie à quelqu'un qui à toujours vécu mieux que vous et bien plus magnifique, et même..rocambulesque!! On se lasse vite de ce genre de personne et de toute manière ce sont certainement des persone hautaine qi étale leur savoir à qui veut l'entendre et conter leur exploits sur tous les toits, n'oublions qu'en plus ils sont muni d'une beauté...renversante...bref des gens enviable en tous points donc...détéestable!
La curiosité est un vilain défaut...mais ce défaut fait de Véronica tout ce qu'elle est...c'est certainement pour cela qu'elle n'aimerai pas des personne parfaites! enfin bref revenons a nos moutons!

-Certes, c'est bien plus poètique qu'elle ait été forgé par des fées ou quelconque créature imaginaire...peu importe la réalité..il faut savoir rêver non?!

C'est une grande rêveuse qui vous parle!

-De bons chevaux? Les meilleurs! Du moins ma jument est la meilleure, imbattable à la course. En tout cas si vous êtes partant vous avez votre adversaire!

Elle fit un clin d'oeil. Enfin quelqqu'un qui connaissait les chose de la vie! Enfin Il n'y a rien de plus exitant qu'une course à cheval mais il faut avouer que seule ce n'est guère intéressant! Enfin elle avait peut etre trouver un challenger!

-Oui nous avons de grandes écurie mais à vrai diree pas autant de chevaux que cela, car je m'en occupe moi-même et je ne veux pas d'une grande cavalerie de chevaux triste...

Elle sourit pusi regarda Alice en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le domaine de Lancrais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le domaine de Lancrais
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dégustation: Domaine Tempier
» Visites au domaine de la Mordorée (juillet 2009 et juillet 2011)
» Vacqueyras ‘Lopy’ 2007 DOMAINE LE SANG DES CAILLOUX 46,10 $ par 6
» domaine Cyrot-Buthiau
» Alsace: Domaine Louis Sipp à Ribeauvillé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: EXTÉRIEUR DES MURS :: Les Domaines-
Sauter vers: