NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fugue fuguasse ? Ou pas....

Aller en bas 
AuteurMessage
Brunehaut de Naraya

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Lun 21 Mai - 16:22

Trop injuste... la vie était vraiment trop injuste... cher lecteur veuillez compatir à la triste destinée d’un canard boiteux se transformant en caliméro en puissance. Mais il y a de bonnes raisons à cela, énumérons les :
Brunehaut aurait pu être atteinte d'une grave maladie ce qui lui aurait permis d'avoir toute l'attention de sa famille pour elle, mais non ce fut réservée à mademoiselle la parfaite sainte nitouche Sybille.
Brunehaut aurait pu être belle ce qui lui aurait permis d'attirer le regard de certains poètes, ou d'hommes d'armes dans les écuries et les auberges mais ce privilège fut réservé à ses aînée.
Brunehaut aurait pu être un homme, ce qui lui aurait permis de faire une carrière militaire, dans la marine, ou exercer une influence non négligeable sur le conseil de Naraya... mais non la dernière née était décidément bien une femme même si peu le remarquer.
Brunehaut aurait pu être une personne se croyant plus intelligente et au dessus de tout le monde pensant que son corps n'était qu'un moyen d'arriver à ses fins, mais n'ayant ni l'intelligence ni la beauté Brunehaut au moins elle était réaliste, elles finiraient toutes les deux vieilles et moches et seules, mais l'une d'entre elles aurait bien plus de mal à s'habituer que l’autre.
Brunehaut aurait pu tomber amoureuse de Crowen, mais il a fallut qu'une Claire Ingalls se l'approprie pour elle toute seule, telle un nouveau jouet qu’une gamine ne voudrait pas partager.
Brunehaut aurait pu assister à un mariage, celui de son frère et de mademoiselle j’ouvre pas la bouche de peur que ma langue ne prenne froid, qui ne verra le jour sans doute qu'après qu'elle soit entrée dans les ordres par désespoir.
Brunehaut aurait pu être née à une autre époque et avoir recours à la chirurgie esthétique.
Mais voilà Brunehaut était Brunehaut, et il fallait bien qu’elle l’accepte, mais il y a différentes manières d’accepter quitte à ce que tout le monde en subisse les conséquences.
Et cette fois encore ce qui allait survenir allait loin d’être au goût de tout le monde.
La décision était prise, elle n’avait plus rien à faire ici, ce monde allait devenir du passé, elle allait rejoindre son défunt paternel.
Direction donc le temple, mais voilà encore fallait-il parer à la vigilance des gardes, bon mais après tout l’autre rousse de frangine y arrivait bien elle que ce soit pour entrer dans le château ou pour en sortir. Et vu les nombreuses allées et venues de ses autres frangines pourquoi elle elle n’y arriverait pas ? DE plus le château comprenait de nombreux passages secrets qu’elle connaissait sur le bout des doigts, l’histoire de Naraya était peut être le livre préféré d’Alice mais la fouineuse avait su repérer le plus important entre les pages du livre.
Petit saut dans le temps, car ce serait trop long d’expliquer dans les détails pourquoi la petite dernière se retrouvait maintenant avec un genou et un coude égratigné, et pourquoi elle était aussi éssouflée ou comment elle s’était débattue face à une multitude de ses proches cousins les rats.
Et nous voici au temple.
Deux grandes statues étaient là, représentant les êtres qui avaient le plus tenu à elle, et sans qui elle était entrain de se perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Mar 22 Mai - 18:02

Alice ne fuguait pas. Elle se rendait au temple. Suite à ce qui c'était passé chez Cassandre, Alice avait envoyé une servante aux trousses de Bruneauht. Jamais elle ne faisait cela mais la fuite de Bruneauht l'avait fortement inquiétée. La servante était revenue et lui avait dit que la petite derniére se trouvait ici. Alors Alice était sortie la retrouver aprés avoir attendu un peu. Sortie malgré l'interdiction de Démerick. Comment ? Eh bien il faut souligner que l'enfermement auquel était condamné la princesse fasait parti de son quotidien. Alors s'esquiver, trouver les failles d'une prison, et déjouer les "systémes de sécurité", Alice y était habituée. C'était une sorte d'automatisme qui s'était encré en elle comme celui du n°1 de Naraya qui consistait à la "punir" dés quelle mettait un pieds dans la salle du trône. Et puis lui demander la permission de sortir relevait de l'impossibilité. Il aurait fallu qu'elle transmette sa demande à un garde qui lui même la transmettrait à son chef, qui la transmettrait ensuite à Messire de Valbleu, qui enfin la transmettrait au roi qui oublierait de s'en occuper. Alors mieux valait ne compter que sur soit. Alice s'approcha de Bruneauht qui était si triste devant les statues de leurs parent. Alice en eut mal au coeur. Elle même sentait des sanglots s'étouffer dans sa gorge. Mais elle ne devait pas se laisser aller. Elle mit doucement la main sur l'épaule de sa soeur et murmura
- Ils me manquent à moi aussi tu sais.

Surtout ne pas se laisser aller, ne pas pleurer. Alice s'en faisait violence. Elle détestait être dans cet état. De son autre main elle sortit un livre celui de Brunauht
- Tu as raison c'est moi qui te l'avais emprunté. Regarde...

Elle ouvrit la premiére page sur laquelle Alice avait écrit de sa plus belle écriture et à l'encre doré "Brunehaut de Naraya"
- Comme ça il t'appartiendra vraiment. je me suis arrangée avec la bibliothécaire tu peux le garder dans ta chambre

Puis se rappelant que sa petite soeur n'aimait pas les marques d'affection elle retira sa main mais sans précipitation. Elle se plongea ensuite dans la contemplations des statues. Seule image qui restait de leurs défunts parents

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Princesse Sybille
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Jeu 24 Mai - 17:19

Sybille c'était rendue au Temple, accompagnée de trois gardes comme l'exigeait son frère. Elle savait que Léon n'en aurait pas fini avant un bout de temps avec Démérick et voulait tuer le temps, donc quoi de mieux que d'aller prier les dieux dans le calme du Temple. Toutefois en arrivant elle remarqua la présence de deux jeune femmes, qu'elle put bien vite identifier. Il s'agissait d'Alice et de Brunehaut.

- Petites soeurs...Je ne m'attendais pas à vous trouver ici toutes les deux...

Murmura-t-elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice de Naraya
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 37
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Dim 27 Mai - 13:09

Au son de la voix de leur soeur, Alice se retourna et faillit rester bouche-bée. Sybille avait bien changé depuis leur dernier entretien. Son teint autrefois de nacre revêtait une pâleur maladive des plus inquiétantes. Elle ne semblait pas marcher mais flotter, Sybille ne parlait pas, elle murmurait, Sybille n'était pas délicate mais faible. On aurait dit un fantôme à la fois insaisissable, inateignable, flottant entre deux mondes, presque inexistant. Alice sentit un frisson la parcourir. Sybille avait encore été malade c'était évident. Alice avait envie de serrer sa soeur contre elle, de la toucher, de s'assurer qu'elle était là, existante et matérielle. Mais elle avait terriblement peur de la briser. Inexorablement Sybille s'effaçait. Il y a quelques temps encore, Alice aurait embrassé sa soeur et lui aurait raconté tout ce qu'elle avait sur le coeur. Alice voulait prendre sa peinture et colorer la tein fantômatique de sa soeur. Alice aurait voulu que Sybille s'exprime d'une voix douce et ferme pas qu'elle murmure. Alice aurait voulu que sa soeur marche fiérement, comme la princesse qu'elle était et pas qu'elle se contente d'avancer. Elle était exactement commel'Homme à la Couronne, sauf que lui n'était pas malade. La maladie oui...mais probablement aussi une volonté de la princesse à observer cette attitude. Aide-toi et le ciel t'aidera disait les moines. Alice avait essuyé des absences, des fuites qui lui montraient que Sybille ne voulait pas d'elle ni même de son existence...tout comme l'Homme à la Couronne.
- Bonjour Sybille, je ne m'attendais pas non plus a te trouver ici. Je dois vous laisser. A bientôt et...prend soin de toi

Alice se tourna vers Bruneauht qui n'avait encore rien dit. Sybille était là maintenant et si Bruneaut souhaitait épancher son coeur sur elle c'était le moment. Mais c'était à la petite derniére de décider.Alors Alice ne parlerait pas à Sybille de la fugue de Bruneauht. Elle lui passa une main dans les cheveux et dit
- toi aussi prend soin de toi

Puis elle se dirigea vers la grande prêtresse avec qui elle parla un moment et rentra au château.

_________________
On ne naît pas noble on le devient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brunehaut de Naraya

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Mar 29 Mai - 13:39

Elle s’attendait pas à nous trouver ici... ? Elle s’attendait pas à nous trouver ici... ? Eh bien au départ Brunehaut s’était attendue à être seule ou en compagnie des prêtresses mais en aucun cas avec l’un des membres de sa famille.
Alice venait de partir sans que le canard boiteux ne lui ait adressé un mot, tenant le livre fermement contre elle. Elle ne savait pas si elle aurait préféré que ce soit Sybille qui parte et qu’Alice reste mais le destin en avait décidé autrement.
Sa grande soeur malade n’était que très très peu disponible en ce moment, elle ne la voyait presque plus en ce moment. A l’époque c’était sans doute la seule avec qui elle entretenait encore des relations “cordiales” mais bien des choses avaient changé depuis...
Et la présence de son ainée en ces lieux l’insupportait presque. N’avait-elle pas autre chose à faire qu’au lieu de se balader avec trois gardes jusqu’au temple ? Pourquoi juste à ce moment ?
Elle allait sans doute lui faire la morale, lui montrer sa superiorité même indirectement, en montrant qu’elle au moins elle respecte les différentes directives.


“Bien comme tu pensai te retrouver seule... Bah je vais te laisser alors... Salut.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Princesse Sybille
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Mar 29 Mai - 14:29

Sybille n'avait pas pu retenir Alice, mais elle n'en était pas nécessairement fachée, étant donné qu'elle avait maintenant l'occasion de rester seule avec Brunehaut.

-Non! Attend...

Sybille attrapa le bras de sa petite soeur et lui sourit.

-J'aimerais te parler Brunehaut...

Sybille lâche le bras de la jeune femme et joignit les main sur son ventre.

-J'ai une nouvelle à t'annoncer, et justement, je vais avoir besoin de toi si tu acceptes...

Elle sourit de plus belle, inspira profondément.

-Je porte un enfant, Brunehaut...et comme tu es celle de nous tous qui en sait le plus, à force de lire, j'aimerais que tu enseigne ce que tu sais à mon enfant, quand il en aura l'âge...

Brunehaut était imprévisible, et Sybille ne savait pas à quelle réaction s'attendre, mais elle regrettait les moments d'absence et souhaitait reprendre ce temps perdu. Surtout que personne ne pouvait dire qu'il connaissait vraiment Brunehaut, pourtant elle était cultivée, bien plus que certains membres de la famille, elle n'avait qu'un seul défaut, son apparence physique. C'était d'ailleurs surement la seule raison qui l'avait rendu sur morose de nature...Mais Sybille n'avait aucune considération pour la beauté extérieur, Brunehaut était sa soeur et c'était ce qui comptait le plus et elle souhaitait justement valoriser la jeune femme en lui faisant comprendre qu'elle était bien consciente de toutes ses capacités intellectuelles si précieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brunehaut de Naraya

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Mar 29 Mai - 15:41

Hein ??? DE quoi ???
Un quoi ???
Elle était complétement folle, timbrée, désorientée son aînée. Finalement sa mauvaise santé ne serait pas que physique...
Brunehaut fit des yeux ronds et faillit laisser tomber sa mâchoire à terre. Et en plus de cette nouvelle des plus accablante, elle lui annonçait qu’elle pourrait enseigner son savoir à ce batard. Comme si sa grande soeur avait pitié d’elle et qu’elle voulait lui montrer qu’elle pouvait valoir un peu quelque chose. Non mais elle se prenait pour qui ?
La considération qu’elle avait pour sa soeur Sybille venait d’un coup d’un seul s’écrouler.


“Un enfant dis-tu ? Je ne veux même pas savoir de qui. Tu connais pourtant les lois, et tu sais qu’hors mariage cet enfant ne serait ni plus ni moins qu’un batard. Notre famille ne fait-elle pas assez les sujets de ragots et de rumeurs pour en rajouter volontairement ? Tu me fais honte. Surtout que t’es tu déjà demandé si tu arriverai à tenir jusqu’au bout en étant enceinte, ta santé n’est-elle pas fragile ? Alors avant de chercher un précepteur tu devrai trouver une nourrice qui pourrait peut être un jour lui servir de mère.”

Et une fois n’est pas coutume Brunehaut n’avait peut être pas tord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Princesse Sybille
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Mar 29 Mai - 16:53

Sybille prit la réponse de sa soeur comme un coup de masse en plein visage. Honte? Brunehaut était plus amère qu'elle ne l'aurait imaginé!

- Je te fais honte Brunehaut? Cette famille n'est-elle donc plus qu'un ramassis d'individus trop différents pour s'aimer? Notre père serait bien navré de voir cela...

Sybille se tourna vers la statut de leurs parents et inspira profondément.

-Bien soit! Vie cette amertume, elle ne m'appartient pas, mais sache avant de traiter mon enfant de bâtard, qu'il a été conçu dans l'amour, je me marierai surement très prochainement! Ta haine te consumera jusqu'au dernier fil de ton être Brunehaut, pense à cela!

La Princesse se retourna et fit quelques pas en direction de la sortie puis se ravisa et fit volte-face.

-Je suis désolée de voir que si effectivement je venais à mourir, mon enfant n'aurait pas tout l'amour de sa propre famille...cet amour dans lequel nous avons tous été élevé...Si honte il doit y avoir, et bien elle est sur toi!

Sybille sortit du Temple emplie de tristesse. Ce n'était pas de la colère, non...Elle était triste que sa famille soit devenu si froide, si anormalement distante. Elle pensa à Léon. Avait-il fait sa demande à Démérick? Quelle avait été la réponse? Il fallait qu'elle le voit. Elle se dirigea vers le château.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brunehaut de Naraya

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   Mar 29 Mai - 17:58

Et voilà mademoiselle Sainte Nitouche je suis bien vue par mon frère que ce dernier me laisse tout les droits, lui faisait la morale, renversant la situation.

Non elle ne se rendait pas compte, elle était trop dans sa vision à elle, qu’elle croyait être la seule juste, la seule vraie.

Et l’amour ? De quel droit parlait-elle d’amour ? Un enfant devait naître dans un couple marié non parce que l’on aime l’autre, c’est à cela qu’on les avait préparé.

Et si l’homme qui l’avait mis dans cet état ne pouvait assumer cet enfant, qu’il ne pourrait l’épouser... non elle ne se rendait pas compte. Et c’était encore elle la fautive, encore et toujours.
Et comment aurait-elle du réagir : Oh c’est merveilleux Sybille ! Félicitations ! Eh oui c’est gentil de penser à moi pour utiliser l’unique compétence que tu crois que j’ai en transmettant mes connaissances dans 4-5 ans... il y avait de quoi vexer.

Brunehaut s’était enfuie de chez elle, et ça avait été pour entendre ça. Mais pas le moindre comment vas-tu Brunehaut ?

Et dire que c’était toujours elle qui voulait que ses soeurs suivent un protocole strict, que c’était toujours la première à vouloir rattraper les soit-disantes bêtises de ses soeurs et notamment d’Alice. Mais Alice au moins elle savait où était sa place, accepté son rôle, son rang, et ne se serait jamais trouvé dans telle situation.

Enfin de toute façon qui écouterait la petite dernière... Peut être les prochaines rumeurs... et ces dernières pourraient faire bien mal.

Puis elle balança son livre à terre, les larmes lui montant aux yeux pour faire un tour en ville, advienne que pourra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fugue fuguasse ? Ou pas....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fugue fuguasse ? Ou pas....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fugue de Tabatha...
» Perlynn en fugue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: LA VILLE :: Le Temple-
Sauter vers: