NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Village fortifié des brigands ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Le prince Olrik
Admin
avatar

Nombre de messages : 242
Lieux de résidence : Château royal de Naraya
Rang : Prince cadet, membre du conseil
Rayens : Chasser, intriguer, régner?.....
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Village fortifié des brigands ...   Lun 23 Juil - 18:59

Près de la frontière de Naraya, non loin d'Ordeanguel, dans le no man's land coincé entre le royaume de Démérick et le pays voisin ...
C'est ici même que les pires brigands de la région ont décidés de venir s'instaler et se fixer, avec femmes et enfants ...
C'est d'ici que les hordes barbares s'ébranlent avec pour lignes de mires les richesses du prospère royaume de Naraya ...
Après leurs raids meurtriers, les troupes de bandits viennent se réfugier dans leur sanctuaire, les bras chargés de butins ...
Il y a plusieurs semaines déjà, un intrus avait réussit à pénétrer le camp des brigands et était même parvenu à gagner la confiance du chef du village : Kadoudal, un narayen et espion de son état, à la solde du prince Olrik ...
Celui ci avait eu tout le loisir d'observer les faits et gestes des gredins et leurs façons de procéder ...
L'espion avait pût faire parvenir certaines informations à son maître, sans que celui ci ne les exploite, du moins pour l'instant ...
Le machiavel de Naraya préférant laisser pourir la situation actuelle tout en attendant son heure ...
Au moment opportun, Kadoudal agirait en "décapitant" la tête du groupe des brigands et favorisera ainsi d'autant mieux la réussite de l'expédition punitive qu' Olrik rêverait de mener en personne ...

Présentement, Kadoudal se tenait sur la place principale du village rebelle, observant un groupe d'hommes occupés a décharger et entreposer des marchandises, fruits des raids les plus récents menés par les cavaliers barbares ...
L'espion d'Olrik pestait intérieurement, se demandant combien de temps il lui faudrait attendre avant l'arrivée des mercenaires promis par son maître ...
Seul il lui était impossible de supprimer le chef des brigands et ses principaux lieutenants, sans y laisser lui même sa propre vie ...

_________________
La fin justifie les moyens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Crowen
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Dim 6 Jan - 17:45

  • (hrp: je me permet de me laisser aller à une de mes activités favorites: la description de paysage ^^et oui, que ferions nous sans un peu de vent pour colorer les joues des personnages et leur inssufler un quelque chose de 'réalité'! Si vous avez des objections ou des proposition pour compléter cette description, allez-y))


Ordeanguel...ordeanguel.. Crowen machonna le nom en le tournant et retournant plusieurs fois dans sa tête. Il avait déjà entendu parler de la région de Morclé où se situait cette ville.
Profondement plongé dans ses pensées, il releva la tête trop tard. Une branche d'épicéa lui labourra le visage de ses épines souples et piquantes. "Crenom!" lâcha t-il en eructant.
Un peu honteux, il se recoiffa négligémment lorsqu'il aperçu enfin leur destination. Il tira légèrement sur les rènes et son cheval stoppa pour se précipiter vers la touffe d'herbe à ses pieds.
Depuis le surplomb d'où ils se tenaient tous, ilspouvaient englober d'un coup l'un des camps fortifiés les plus importants qu'il ait jamais vu!
D'immensse palissades en bois assemblées de fraîche date, sécurisait de ses bras protecteurs le creux d'une petite vallée. Tout prêtait à dire que ces brigands là étaient aussi de sacré travailleurs.
Il se tourna vers Théodoric avec un regard un amusé ou plutôt cynique.
Les distances sur la cartes n'étaient pas exagérées. Loin de là.
Grimper de dénivelés en évitant les pièges comme les nombreuses ravinnes. étaient pour le moin harassant. Une petite voix lui murmura à l'oreille un propos sarcastique: *"Tu vois, il a tenu le coup le freluquet! sûrement à cause de sa petite mijaurée"*

Crowen était irrité, couvert de la poussière des chemins, il se rendit à l'évidence: il ne tiendrait pas une minute de plus avec cette équipe!
Et ce Hache, pour qui se prennait-il?

L'homme brun, rompu, glissa à terre et se saisit d'une gourde.
Que ne fut pas sa stupeur lorsqu'il la secoua tête à l'envers : *plus une goutte! C'est bien ma veine!*

Il marcha jusqu'à un arbre, laissant son cheval brouter à sa guise.
L'homme s'adossa contre un tronc résineux et glissa jusqu'à terre.
L'ombre le protégeait des éclat du soleil et mouchettait le sol à travers les branchages.Il était d'une humeur massacrante. Comment allaient-ils passer incognito au sein du camp? Il ne fallait rien laisser au hasard.

Il éleva la voix sur un ton provocateur et acerbe:
"_Et maintenant je vous propose que l'on choisissent des noms d'emprunt: il regarda Théodoric."_Et maintenant je vous propose que l'on choisissent des noms d'emprunt Il lorgna Théodoric depuis ses yeux cernés de fatigue.[/color] il regarda Théodoric."Que diriez-vous de maître-Pleutre? Il hocha la tête vers Myranda" Et vous, madame chichiteuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Lun 7 Jan - 14:12

|[hj : désolée d'avoir un peu abandonné le forum, je relance me partipation]


Ordeangel... enfin !
Sur toute le route Théo avait veillé à sur Myranda, devançant ses moindres désirs, il avait aussi évité à ce qu'elle eut le moins de contact possible avec les mercenaires d'Olrik.
Son maitre d'arme, bardé de fer, lui aussi tentait d'inspirer le respect pour son trop joli maitre, il prenait sur lui le maximum des corvées et gardes, veillait à ce que les autres soient ne manquent pas de respect envers les deux rejetons du Comte de Cassentel.
A vrai dire, Théodoric se montrait agréable compagnon de route, il avait ce petit côté désinvolte qui lui permettait de surmonter ce qui eut pu sembler épreuve pour un jeune noble bien né comme lui. Il avait par ailleurs toujours adoré les expéditions de chasse, leur expoédition n'était-elle pas que partie de chasse juste un peu plus longue qu'à l'accoutumée et juste une chasse à un gibier à deux pattes ....

Quand Crowen lâcha son acerbe remarque, Théodoric resta sans voix, il trouvait ce comportement totalement injuste et ... ne pu régir avant son homme d'arme qui, lui, dégaina sa lourde masse d'arme... Théo n'eut que le temps de dire un violent :


- NON

Désavoué, le trop fidèle serviteur cessa de se mouvoir, restant tel un ours grogant et en alerte, attendant que le maître fasse quelque chose.
Théo se tourna vers Crowen.


- Sire Crowen, cette idée de pseudonyme me semble être un excellente idée, même si ceux que vous proposez me semblent peu appropriés... nous allons y réfléchir de concert après une pause puisqu'il semble que de trop longues chevauchés vous rendent de fort mauvaise humeur ... est-ce la fatigue, est-ce juste une envie de tester les capacités de combat de vos compagnons de route ? ... Quoi qu'il soit je vous demanderai de changer d'attitude, que cela vous plaise ou non et d'essayer de collaborer avec celui qu'Olrik de Naraya considère comme son presque frère... Sinon, il vous en coûtera...

Si le ton du beau Théo avait été désivolte au début de sa tirade, il était devenu sinistre voir carrépment menaçant à la fin de diatribe... Crowen aurait pu lire l'envie de meurtre du gentilhomme dont la soeur adorée venait d'être insultée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crowen
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Jeu 10 Jan - 14:18

Bien qu'en apparence il ne broncha pas; l'homme assis jubilait. S'il ne maitrisait pas ses réaction, un sourire torve aurait déformé ses traits.
C'était son ancienne personnalité agressive et tranchante qui le rongeait intérieurement. Il avait d'un envie d'exutoire, brusquement,. Crowen voulu laisser libre court à cette promesse de violence.

Il finit par rejoindre sa monture qui s'était écarté dans le sous-bois et d'un claquement de langue, la dirigea vers le chemin qui descendait en serpentant vers le camp des brigands.
Si Théodoric voyait la nécessité réelle de s'enticher de sobriquets de brigands, qu'a cela ne tienne! Il lui faisait confiance sur ce point là.

Il inspira longuement une fragrance de feu de bois et de cuir bouilli. Une activité intense semblait animer la place forte.

Il tira légèrement sur ses rennes pour ralentir , afin que les autres lui emboite le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Lun 14 Jan - 6:15

Théodoric n'insista pas, il pensait que le message était passé... le silence de Crowen valait accord entre eux.
Il guidait la monture de la belle Myranda, accordant à sa soeur une attention de tous les moments. "Que Crowen pense ce qu'il veut" se dit Théo.

La troupe suivait on éclaireur, sans que quiconque ne la ralentisse, l'homme de main des enfants de Cassentel, lui, avait un oeil sur tout, veillant, montant une garde perpétuelle autour de ses protégés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crowen
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Mer 16 Jan - 22:14

Les herbes folles dansaient sous les sabots de leur montures. quelques hommes du groupe portaient des armes qui venait ponctuer le chemin de petit eclats de soleil.

* il ne faudrait pas chatouiller les carreaux d'arbalète probablement déjà braqués sur nous *

Crowen, imprima une légère tension sur ses étriers pour se redresser sur sa selle.
Soudain, il entendit dabord le choc, sec, abrupt!. Sans prévenir, une douleur cuisante lui envahit la tempe. Il se plia en deux en touchant son front. L'odeur. la chaleur du sang qui coulait maintenant à grosses gouttes jusque dans le cou. Il savait que les plaies au visage était plus impréssionnantes que d'autres. Mais sa poitrine le comprimait sous le coup de l'indignation.
Avec un grognement il appuya d'un geste maladroit sa manche contre son visage.Des rires fusèrent en bas des tallus Il comprit : une pierre l'avait heurté. Un groupe de gosses détalaient .ventre à terre.

Un peu nauséaux il; mit pied à terre.
Crowen tâta avec plus d'attention son arcade sourcillière, sa peau était entâmée et éraflée sur deux centimètres. Il en avait vu d'autre , mais pas sur les champs de bataille... ses souvenirs étaient confus, comme les réminiscences d'une vie antérieure où la vue du sang ne lui causait que d'avantage de cruauté..

Il trébucha et s'appuya contre l'encolure de son alezan. Oui,...il était bien vivant,.. Il se rappela la présence des voyageurs plus loin derrière lui. Il se braqua en anticipant une moquerie de la part de ses compagnons de route. Rien. Il en conclut qu'ils n'étaient pas si proche que cela.

il extripa le vieux chiffon qui protégeait la dague des Beaudelle qu'il avait emporté avec lui. Il s'en noua la tête et rabattit son capuchon sur ses cheveux poisseux de sang.
Il lui était difficile de fermer les yeux sans ressentir un piquotement lancinant.

Crowen finit par arriver à l'entrée du camp fortifié. Etrangement, il ne vit aucun garde, contrairement à ce qu'il pensait.

Il saisit les rennes du cheval et pénétra dans la 'petite ville' .

En dépit de sa vigilance, Crowen , groggi , ne remarqua pas la bande de brigands qui étaient assis à l'ombre d'un bâtiment.

Tout de suite, quatres gaillards sautèrent sur leur pied pour courir vers les nouveaux arrivants. Qu'allaient-ils penser d'un homme blessé? Et de leur troupe? Il fallait que quelqu'un brode une histoire..et vite!


Dernière édition par le Jeu 17 Jan - 6:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le prince Olrik
Admin
avatar

Nombre de messages : 242
Lieux de résidence : Château royal de Naraya
Rang : Prince cadet, membre du conseil
Rayens : Chasser, intriguer, régner?.....
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Jeu 17 Jan - 3:10

Après un interminable périple sur les routes du vaste royaume de Naraya, nos apprentis mercenaires étaient enfin arrivés en vu du bastion des brigands .
Ce long et inconfortable voyage avait d'ailleurs mis les nerfs des uns et des autres à rude épreuve : surtout ceux du très susceptible Crowen ... Lusignan, le factotum du prince Olrik, qui était également du voyage, avait, il est vrai, rit sous cape au "bons mots" du comte déchut ... Tout en se disant, en son fort intérieur :

*Et pour vous messire, quel nom d'emprunt ? : "sir le disputeur" ?* ^^

Puis la réaction plus qu'impulsive du maître d'arme du sir Cassentel avait quelque peu inquiété Lusignan ...
Ceci ne promettait rien de bon, même si le complice d'Olrik semblait contrôler son homme lige au doigt et à l'oeil . Tandis que Crowen prenait de l'avance, l'âme damnée du Prince s'approcha de Théodoric, pour lui glisser :

Tachez de tenir un peu mieux votre homme messire ! Moi je me charge de raisonner notre fier compagnon ...

C'est qu'il s'agissait de ne point négliger cet "incident", les rancoeurs ne devant pas s'envenimer : la réussite de la mission en dépendait . Donc, Lusignan piqua des deux et assista à la mésaventure de Cro . Cela ne semblait pas bien grave, par contre le fait que quelques bandits s'approchent du comte alerta l'homme d'Olrik ...
Fort heureusement, leur complice Kadoudal se trouvait parmi eux et celui ci intervint :

Ah mes amis ! Voilà les fiers gaillards dont je vous avais parlé !! Théodoric, Crowen et Lusignan ( hj : ça mange pas de pain de dire les vrai noms geek )

Kadoudal n'avait pas vu Myranda, un peu en retrait ... Lusignan lui répondit aussitôt :

Voilà enfin un accueil digne de nos efforts !! Vos gamins n'ont guère eut les mêmes prévenances ! ...

C'était le moins que l'on puisse dire ...
Mais finalement l'entrée dans le village des canailles se fit sans trop de heurts .

_________________
La fin justifie les moyens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Crowen
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Sam 19 Jan - 7:35

Crowen calqua son pas sur les pas du fameux intendant. Lusignan semblait être plutôt confiant envers son interlocuteur. Ca devait être ledit éclaireur inflitré dans la place. Crowen lui jeta un regard aussi venimeux qu'aux autres.Histoire d'éviter tout soupçon. Cette bande de cul terreux sans vergnogne se prennaient probablement pour des envahisseurs contestataire du pouvoir. L'ancien comte se jura d'en savoir un peu plus sur leur motivations..quitte à bavarder avec eux, il devait employer le même language et appuyer leurs idées... projet qui promettait d'être quelque peu difficil...jouer les acteur n'était pas son fort, puisqu'à chaque fois son humeur prennait le dessus.

Il serra la machoire et se dirigea vers une batisse construite à la hâte où les lattes de bois et les poutres bataillaient pour maintenir l'édifice debout. Une sorte de taverne, cela va sans dire! Il jeta un coup d'oeil par dessus son épaule : son groupe s'éloignait. Il tourna les talons et les rejoignit sans hâte, se promettant de revenir chercher quelques informations auprès des soudards. Un fin sourire étira ses lèvres : finalement peux-être allait-il se plaire ici.

L'homme n'envisagea pas un seul instant que l'ambiance du camp pourrait tant influencer son comportement...après tout, sa farouche brutalité se rapprochait beaucoup du caractère d'un brigand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Jeu 24 Jan - 6:29

Le prince Olrik a écrit:

Puis la réaction plus qu'impulsive du maître d'arme du sir Cassentel avait quelque peu inquiété Lusignan ...
Ceci ne promettait rien de bon, même si le complice d'Olrik semblait contrôler son homme lige au doigt et à l'oeil . Tandis que Crowen prenait de l'avance, l'âme damnée du Prince s'approcha de Théodoric, pour lui glisser :

Tachez de tenir un peu mieux votre homme messire ! Moi je me charge de raisonner notre fier compagnon ...


Théodoric n'avait pas la moindre envie d'envenimer plus que de raison les relations de la petite troupe dont il se savait le chef désigné, tout en sachant aussi que l'ombre de son ami, le dit Lusignan, était là lui aussi pour représenter son "maitre".

Il eut un sourire à destination de Lusignan, un autre envers son garde du corps...


- N'ayez crainte, messire, mon ami grogne, comme un dogue, mais ne mort que sur ordre ou si il me sent réellement menacé... Mon presque père est mon plus fidèle serviteur et je ne le "tiens pas", il est libre d'agir comme il lui semble pour ma sécurité et celle de me soeur...mais, tu te tiendras tranquille vis à vis de notre "allié" n'est-ce pas mon preSque père ?

Un grognement peu engageant fut la seule réponse du maitre d'arme...

Théodoric souraiat toujours en entrant dans le village, guidant la jument de la belle Myranda. Il souriait à l'accueil fait à Crowen, et au fameux Kadoudal... vers qui il se dirigea, charmant et charmeur... ignorant la bande de galopins qui avait mal accueilli son expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le prince Olrik
Admin
avatar

Nombre de messages : 242
Lieux de résidence : Château royal de Naraya
Rang : Prince cadet, membre du conseil
Rayens : Chasser, intriguer, régner?.....
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   Mar 29 Jan - 19:32

Les présentations d'usages et la prise de contact terminées, Kadoudal fit signe aux nouveaux arrivants de le suivre aux écuries, histoire de confier leurs montures aux palefreniers du camp et également ... d'aviser de la conduite a tenir . Le temps que la petite troupe rejoigne les lieux, laissa, d'ailleurs, tout le loisir aux participants de constater l'importance de ce "village" : une véritable petite ville en ébullition ...

Arrivés aux écuries, Kadoudal vérifia que nul ne les épiaient et s'adressa à ses nouveaux camarades :

J'ai faillis vous attendre les amis ! ...
J'ai crus un moment que notre Prince m'avait abandonné ...

Bref, maintenant que vous voici : nous allons pouvoir agir !
Mais ne restons point ici, vos montures en de bonnes mains, nous allons pouvoir rejoindre mes quartiers, ou nous pourrons converser plus librement ...


Dit il en faisant un clin d'oeil en direction des Cassentel : seulement qui était la "cible " ? Razz
Tous se devait désormais de suivre le mouvement ... Afin d'en savoir davantage mais aussi pour se délasser un peu, que diable ! ...



Arrow http://narayaroyaume.actifforum.com/ordeanguel-f45/les-quartiers-de-kadoudal-t260.htm#3234

_________________
La fin justifie les moyens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Village fortifié des brigands ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Village fortifié des brigands ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: MORCLÉ :: Ordeanguel-
Sauter vers: