NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les plaines entourant le château

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Admin
avatar

Nombre de messages : 184
Lieux de résidence : Partout à la fois!
Rang : Maître du monde de Naraya
Rayens : illimités
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Les plaines entourant le château   Dim 19 Nov - 2:25

Plaines par ou arrivent tous les voyageurs se dirigeant vers Morclé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhodan
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   Jeu 2 Aoû - 6:54

Rhodan attendit le retour du Comte. Il avait posé sa selle à terre et s'était adossé contre les pierres d'un muret contournant les douves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   Ven 3 Aoû - 0:18

Après avoir franchi le dernier coude de la route menant au château de Cassentel, le Comte Richard fut tirer de sa rêverie par l'arrêt inattendu de sa monture. À l'avant du petit convoi, l'écuyer du Comte avait aperçu un quidam adossé contre un muret. Prenant les choses en main, l'écuyer s'éloigna du convoi et vint planter sa monture devant Rhodan. À sa grande surprise, l'écuyer constata que l'homme s'était assoupi. Probablement un autre de ces chevaliers de pacotilles qui avait bu tout son su à l'auberge du coin avant de venir terminer sa course ici... Dans les circonstances, le prendre en charge n'amènerait que des soucis supplémentaires. Haussant les épaules l'écuyer retourna vers le cortège, qui s'ébranla de nouveau vers le château. Le Comte de Cassentel était de retour dans son domaine.


HRP : Bon dodo jusqu'à lundi Rhodan.. tongue

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhodan
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   Mar 7 Aoû - 14:33

Au réveil, l'homme sauta sur ses pieds.

Il jura quelque mots médisant face à son innactivité , et finit par plonger un regard songeur quoique préoccupé vers le sol retournée par les sabots.
Oui, un cortège était bien entré au château.
Il posa un doigt sur son menton, concentré surl a démarche à suivre. Il se rendit compte avec stupeur qu'il portait encore son grimage.
En effet, sa barbiche postiche rousse et ses cheveux le rendait méconnaissable.
Il sourit d'un air rusé, soulagé que son vrai visage n'ai été scruté lors de son sommeil.

Rhodan empoigna les rennes de sa jument ,et pénétra sur le pont levis, Suivant avec prudence et dans une démarche rigide la direction des entrées. Il avait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhodan
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   Dim 26 Aoû - 16:49

Rhodan souleva trois fois le heurtoir contre la porte d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   Lun 27 Aoû - 11:12


_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   Ven 26 Oct - 11:22

Pour se diriger vers Naraya, la capitale, Richard de Cassentel n'avait ordonné à ses côtés qu'un nombre limité d'hommes. À quoi bon, après tout, se faire accompagner d'une armée si on ne planifie conquérir aucune contrée? À quoi bon contraindre les aubergistes à vider leurs caves et chasser les clients de leurs chambres pour accomoder une vingtaine de suivants, alors qu'un écuyer et un maître d'armes suffisent largement? Et en toute honnêteté, à quoi bon étaler une grandeur qu'on ne croît point avoir? C'est donc avec une certaine discrétion que le cortège s'engagea sur les routes, s'éloignant un peu plus du château à chaque instant pour une voyage que, somme toute, Richard de Cassentel redoutait.

Non pas qu'il fut en danger. Ou plutôt, peut-être bien, mais un danger dont il était le seul responsable, le seul créateur, et le seul interprète. Un danger non pas physique, comme on les connait généralement. Mais plutôt, un danger de remise en question dont la finalité du voyage n'était en aucun cas la cause. Voir le Roi? Il l'avait déjà fait à maintes reprises, toujours dans le même ennui profond. À chaque fois, on s'efforçait de faire figure de bon hôte à son endroit, en le traitant tout à la fois avec la compassion qu'on accorde à un homme malade et le dédain destiner à un invalide. En tant qu'homme politique, Richard de Cassentel était un invalide dans un monde d'hypocrites. Lorsqu'il était bien portant, cela le laissait de marbre. En période de crise, il fuyait alors rapidement le château royal où, de toute façon, il ne se rendait que lorsque contraint. Tel était le cas aujourd'hui, alors qu'après des années d'apprentissage son écuyer allait finalement être adoubé chevalier. Après des semaines d'insistance alors qu'ils étaient au large, Richard de Cassentel n'avait pu trouver aucune excuse pour éviter ce voyage dès son retour. Sans l'ombre d'un doute, une fois Chevalier, il s'arrangerait pour se mettre au service d'un noble de meilleure prestance que lui...

Dans les faits, ce que Richard de Cassentel redoutait, c'était le voyage en lui-même. Oublions immédiatement les dangers de la route, chose que trois épés agiles sauraient éloigner, et pensons plutôt au temps. À ces heures de silence, car le Comte de Cassentel était un homme de peu de mots, où il ne pourrait que réfléchir et/ou somnoler. Ces heures où son esprit ne pourrait faire autrement que d'analyser la situation du jeune Gaspard, fort semblable à la sienne plus de vingt ans auparavant, et qui le forcerait donc à revoir un passé merveilleux qu'il préférait tout de même oublier... Saurait-il trouver une distraction? Cette question, en elle-même, l'occupa pendant la première moitié de la première journée...

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les plaines entourant le château   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les plaines entourant le château
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: MORCLÉ :: Le Château du Comte de Cassentel-
Sauter vers: