NARAYA

Le Jeu du Royaume de Naraya
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bibliothèque personnelle du comte

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Jeu 30 Aoû - 11:18

De voir son père rire détendit considérablement Myranda. Si elle avait de la chance, il ne lui parlerait même pas des évènements du trajet. Elle entra dans la pièce et jeta un regard amusé au soldat. Une fois lavé et correctement habillé, l'homme était beau. Elle quitta l'acteur du regard pour regarder son père.

-Je venais vous annoncer que le repas sera bientôt servi...Mais au fait, quel est le nom de notre invité?

Les yeux brillant de Myranda se posèrent une fois de plus sur l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Jeu 30 Aoû - 12:37

Gaspard se sentait maintenant comme le dernier des crétins. Vivement, il reposa le chandelier, mais il savait très bien, au fond, que ce geste serait encore plus risible que la démonstration qu'il venait de faire.

"BRA-VO Gaspard... maintenant ils vont tous te croire complètement fou!"


Ne sachant plus trop où se mettre, et visiblement dans l'impossibilité de trouver un endroit où se cacher, il ne put rien faire de plus que de rester planter là comme un poireau, et de s'accôter aussi nonchalamment qu'il le pouvait sur le chandelier qui lui avait servi d'épé improvisée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Jeu 30 Aoû - 13:02

Le sourire toujours au lèvre, Richard de Cassentel fut soulagé de constater que Myranda semblait maintenant plus détendue. Les évènements de l'après-midi lui trottaient toujours dans l'esprit, mais pour l'instant, le jeune Gaspard, bien qu'il ne le réalisa probablement pas, était une distraction qui était drôlement la bienvenue.


- Il se nomme Gaspard et, selon toute évidence, il eut été un bon comédien s'il n'avait pas choisi d'être soldat! Nous étions à essayer de trouver d'où il vient, question de le remettre sur la bonne route.


Se tournant vers Gaspard, il lui annonça que le repas allait être servi, et qu'il était invité à se joindre à eux. Nul doute que, pour le jeune soldat, ce serait là une première : se retrouver à la table d'un noble, à discuter avec les autres sur un pied d'égalité. Bon, il devrait parler par traducteur interposé, mais cela ne changeait rien au côté extraordinaire de la situation.

- Et bien puisque le repas est servi, aussi bien lui faire honneur! Nous cognerons à la porte de la chambre de ton frère en chemin pour l'avertir.


Faisant signe à Gaspard de le suivre, Richard de Cassentel s'approcha de sa fille et, sourire aux lèvres, lui tendit le bras.

- Me feriez l'honneur, magnifique jeune demoiselle, de bien vouloir marcher avec moi? C'est qu'à mon âge, je commence à avoir besoin d'appuis solides...

Il avait terminé sa phrase avec un clin d'oeil. L'atmosphère, maintenant détendue, convenait bien au Comte Richard. Ce soir, il ne souhaitait pas s'isoler dans son malheur. Ce soir, il voulait sourire, et s'occuper principalement à être fier de ses enfants malgré leur caractère parfois bouillant...

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Jeu 30 Aoû - 17:07

Myranda sourit et prit le bras de son père. Il avancèrent dans le corridor d'un pas léger...

La chambre de Théo...Y était-il vraiment? Elle l'avait laissé dans un état de détresse, peut-être s'était-il réfugié ailleurs...


Sans dire mot, la belle continua d'avancer au bras de son père, jetant parfois un regard au soldat qui avançait derrière eux.

Et cette solution? Y avait-il une solution? Myranda et Théodoric pourraient-ils un jour s'aimer librement? Le jeune homme était trop prit par ses ambitions à la cour pour tenter une quelconque fuite, de toute façon, ni un ni l'autre en avait l'intention. Que pourrait faire Myranda pour arrêter de souffrir?


"Le seul moment ou je ne souffre pas, c'est lorsque nous ne sommes pas ensemble, ou que je ne pense pas à lui..."

Pensa-t-elle. Ces occasions étaient rares mais elle les considérait comme un léger répit avant de se relancer dans la douleur d'un amour impossible.

" Quand je ne suis pas avec lui...Quand je ne pense pas à lui..."

Peut-être la solution était-elle là...Et si justement elle s'obligeait à ne plus l'aimer? Cela semblait impossible à première vue, mais si elle prenait les grands moyens pour y arriver...

" Un mariage par exemple...me promettre à un autre..."

Myranda chassa de suite cette pensée car elle était beaucoup trop douloureuse. Elle eut l'impression que son coeur allait se fendre dans sa poitrine.

" Non...je ne peux pas faire ça, j'en suis incapable..."

La belle tâcha de ne plus penser à rien...Elle s'accrocha bien au bras de son père et continua d'avancer, elle avait cependant perdu son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 31 Aoû - 11:17

Théodoric n'était pas passé par sa chambre, phénomène rare chez lui que le fait de ne pas changer de tenue pour dîner.

Nestor l'avait en effet averti dès l'entrée au château que le Comte l'attendait pour le fameux dîner familial prévu... et il n'avait pas voulu faire encore attendre sa "chère" -chair ?- famille.

Donc, c'est dans son bel habit de Cour, un peu souillé, irrémédiablement gâché, aux genoux qu'il attendait père et soeur dans la salle à manger.

Il était d'une humeur exécrable, meurtri, humilié, blessé... Il tentait de reprendre contenance, reprendre son rôle de bel indiférent.
S'il n'avait tenu qu'à lui, il aurait passé la soirée à l'auberge et aurait fait bénéficier la belle Margault d'une nuit inoubliable, mélée de désir frustré et de violence inassouvie.
Il détestait à l'avance ce stupide dîner, avait envie de violenter et/ou d'étrangler Myranda et d'envoyer son père se faire voir où ce dernier le souhaiterait.
Mais, bon, tout cela ne se faisait pas dans une famille comme les Cassentel... dommage ! pensa le beau et furieux Théodoric, vraiment dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 31 Aoû - 11:59

(HRP : suite ICI)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Sam 8 Sep - 11:01

Après sa discussion avec Myranda, Richard de Cassentel était revenu à la bibliothèque. Pris d'une grande lassitude, exténué physiquement et émotionnellement, le Comte était cependant trop inquiet pour dormir. Espérant faire diversion dans son esprit en lisant quelque peu, il s'installa dans son fauteuil avec un manuscript béarnois, question de raffraîchir quelque peu ses connaissances linguistiques, et demanda à Nestor de lui faire monter une infusion de camomille.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 21 Sep - 12:10

Après s'être habillé seul dans sa chambre, Gaspard s'était retrouvé aux prises avec un drôle de problème : que faire maintenant? Devait-il attendre dans sa chambre qu'on vienne le chercher, ou bien devait-il rejoindre les autres lui-même? D'un côté, s'il attendait sagement seul dans sa chambre, il allait bientôt finir par être assomer par l'ennui, en plus de passer pour un type qui manque royalement d'aisance. De l'autre, s'il s'aventurait un peu partout dans le château, il passerait pour un fouineur de la pire espèce. Ainsi donc : que faire? Tournant en rond pendant plusieurs minutes, il débattit le problème en parlant tout haut, en béarnais.

- Stupide animal! C'est tellement bête comme question!

Toujours embarassé par cette question d'étiquette, il se rassit, constatant qu'il serait tout aussi mal vu de creuser un sillon dans le plancher de la chambre d'invité du Comte à force de marcher de long en large, et se décida finalement : il allait retourner à la bibliothèque du Comte (s'il pouvait la retrouver, bien sûr...), et s'occuperait à regarder des cartes. Il était tout à fait inconcevable que personne ne le retrouve à cet endroit.

C'est donc dans cet état d'esprit qu'il s'aventura dans le château et, qu'au fur et à mesure qu'il parcourait les couloirs déserts, sa belle confiance en lui fondait. Après avoir tourné en rond et changé d'étages à plusieurs reprises, il retrouva finalement la bibliothèque, et s'y engagea avec une gêne palpable, observant furtivement autour comme un voleur aux aguets.

"Voyons, Gaspard... tu as le droit d'être ici. D'accord, tu ne te trouveras pas souvent dans un endroit comme celui-ci. Mais tu as y a été invité! RESSAISIS-TOI!"

Inspirant et expirant bruyamment, il se força à retrouver son calme et, surtout, à faire ralentir son rythme cardiaque. Il avait fortement l'impression que l'on pouvait entendre battre son coeur jusqu'à l'autre bout du château. Afin de se donner une meilleure contenance, il se força à approcher de la table sur laquelle trônaient toujours les multiples cartes du Comte, et il se pencha au-dessus de celles-ci, parvenant, après plusieurs minutes, à se concentrer dans ses recherches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myranda de Cassentel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Lieux de résidence : Château de Cassentel, Morclé
Rang : Noble
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 21 Sep - 12:33

Myranda s'était levée un peu avant l'aube, finalisant les préparatifs de son voyages avec Théodoric. D'un pas pressé, elle passa devant la bibliothèque de son père, en ayant pour destination finale la cour intérieur. Toutefois, un détail dans la vaste pièce attira son regard. Une tignasse blonde observait les cartes du comte, penché sur son bureau. La jeune femme s'arrêta et, sans un bruit, approcha la porte de bois. Elle approcha son visage de l'embrasure et espionna le jeune béarnois. Il avait quelque chose de spécial, d'attirant...Myranda se mit à penser qu'une personne d'une telle innocence n'avait pas frôler les dalles froide du château de Cassentel depuis fort longtemps.

Elle devait partir, Théo l'attendait surement déja dans la cour et s'attarder ici ne contribuerait qu'à réveiller le comte qui dormait toujours d'un sommeil très léger...
Tentant de limiter le bruit de ses talons sur la pierre, Myranda continua son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 28 Sep - 12:52

Son sommeil fut troublé par de nombreux petits bruits, sons subtils et insignifiants pour certains, mais détectables et identifiables pour l'oreille aguerrie du Comte de Cassentel. Ainsi, il s'était senti tranquillement revenir à la réalité, et quitter ce rêve doux et silencieux où il naviguait, le sourire aux lèvres, dans quelques mers inconnues. Affalé dans son fauteuil face à la grande fenêtre, il sentait la chaleur des rayons du soleil chatouillé son visage, tandis que son tympan, lui, était chatouillé par le staccado rythmé des souliers de Myranda, affaibli par un son de parchemins que l'on retourne. Le son s'interrompu quelques instants, puis repris ensuite, plus silencieux. La machoire pâteuse, les paupières encore collées l'une contre l'autre, il prit une grande inspiration silencieuse et reprit réellement vie tandis que la scène se déroulant derrière lui était reproduite dans son esprit.

S'étirant en silence, il se releva, se grattant l'arrière du cou à pleine main. Tournant la tête vers la grande table, il vit Gaspard, le jeune béarnais, absorbé par la contemplation des cartes. L'intrusion ne le dérangeait guère, et il accueillit avec une joie encore amortie par la fatigue la possibilité de se rendre utile dès son réveil. S'approchant derrière le jeune homme, il parla dans son dos :

- J'ai regardé un peu le tout avant de me coucher hier soir et...

Observant le jeune homme faire un saut épouvantable, il s'interrompit quelques instants, avant de poursuivre comme si rien ne s'était produit.

- ... j'en suis venu à la conclusion que l'endroit d'où vous nous arriver doit se trouver plus à l'est, en suivant cette rivière.

Il s'était approché un peu plus et avait suivi, avec son index, le tracé d'un mince cours d'eau.

- Malheureusement, ma carte s'arrête trop tôt. Je n'ai jamais eu l'occasion de la poursuivre. Au fait, bon matin. Vous avez déjeuner?

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 28 Sep - 12:59

Pendant un court instant, il cru que son coeur avait émi son dernier battement, et il dû bien avouer que, en d'autres circonstances, il eut pu tirer une certaine fierté de la force avec laquelle son coeur avait éclaté. En fait, il vécu la scène au ralenti, alors que l'organe vital émit un claquement effroyablement fort, à un point tel qu'il fut presque soulevé du sol par le choc. Il s'était soudain raidi, aussi solide qu'une poutre de chêne, en attente de l'inévitable arrêt cardiaque, lorsque le petit rythme silencieux et oh combien prit pour acquis s'était remis en marche. Ses épaules s'affaisèrent, une goutte de sueur perla sur son front, et il se retint de lancer un regard lourd de reproches au Comte Richard de Cassentel qui se trouvait maintenant à ses côtés.

- Euh... oui... probablement. Bon matin à vous aussi, M. le Comte. Euh non, je n'ai pas déjeuner...

Les réponses s'étaient précipitées l'une après l'autre. Décidément, l'adrénaline coulait toujours à flot dans ses veines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 2 Oct - 6:38

Théodoric arrivait au petit pas de course, il avait hâte de quitter ce château emmenant avec lui sa trop charmante parente...

Passant la tête dans la bibliothèque, leiu de prédilection de Richard de Cassentel, son père, il vit ce dernier en compagnie de ce fichu béarnais... Uhm, collant le gentilhomme égaré et matinal...

Les deux protagonistes parlaient dans la langue de l'étranger... mais on voyait bien la gène du geurrier franc.

Théo toussota ... murmura un :


-Père, je suis désolé de te déranger mais je teais à te saluer avant de partir pour cette mission pour Olrik et Naraya... et comme je l'ai dit, et avec son accord, je pars avec ... Myranda.


Il était un peu comme un petit garçon, pris en faute, sachant qu'on pouvait luui faiuer repproche de mettre en danger la belle Myranda, sa si ... Mais sa déclaration n'était qu'informative, enfin il le pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 2 Oct - 10:20

Le Comte releva la tête de ses cartes, et pausa son regard sur Théodoric. En fait, pendant quelques instants, on aurait pu croire qu'il cherchait à entendre les mots avec ses grands yeux verts et, l'opération étant plutôt complexe, l'information mis donc un certain temps avant d'être décortiquée sous sa calotte cranienne. Finalement, il poussa un soupir, son regard allant se poser quelques instants sur le sol avant de revenir sur son fils. Au moins Théo parassait moins sûr de lui qu'il ne l'avait été le jour précédent, du moins c'est ce que déduit Richard de Cassentel de la gêne et l'hésitation visibles de son fils.

- Soit, s'il n'est d'autres options. Tu sais que tout ça ne me plaît pas un seul instant... mais j'ai parlé avec Myranda hier et je ne m'opposerai pas à sa décision. Néanmoins, tu dois comprendre une chose bien importante, Théodoric.


Lentement, il se rapprocha de son fils, sur le pas de la porte, et posa sa lourde main droite sur son épaule.

- Si tu consens à ce que Myranda court ce risque, tu consens aussi à être tenu responsable des évènements. Il est de ton devoir de t'assurer qu'elle ne court pas plus de risque que nécessaire. Il est surtout de ton devoir de t'assurer qu'elle revienne ici en un seul morceau. Tu comprends?


Son regard s'était intensifié et son ton s'était fait beaucoup plus grave. Richard de Cassentel ne souhaitait pas que Théodoric interprète ses paroles comme un manque de confiance à son endroit. Mais son inquiétude fasse à cette mission étrange le poussait à tenter de faire entrevoir à Théo le lourd poids de ses responsabilités.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 2 Oct - 11:27

Théodoric tentait de ne pas reprendre son regard arrogant, cette morgue instinctive qu'il n'avait pas envie de jeter au visage de son père... il voyait que ce dernier faisait des efforts pour lui aussi garder son calme et cela le poussait à essayer d'être ... agréable mais également responsable.
Il réalisait que son père tenait beaucoup à Myranda, oh cela surement moins que lui même puisque pour lui, le bel et arrogant Théo, elle comptait plus que sa propre personne.

Il essaya de repenser à leur mère, n'arrivant pas à retrouver la moindre image, la moindre sensation et comme d'habitude l'associa à Myranda et pensa que son père voyait en Myranda un peu de sa femme perdue... de son amour perdu. D'où ce que Théo estimait être une éternelle préférence...

La denière remarque de son père failli le blesser et il du se contenir pour réopondre :


- Il va de soit que je donnerai ma vie s'il le faut pour que Myranda ne subissse pas le plus petit préjudice dans cette histoire ... compte sur moi Père, elle rentrera en bon état ... ou sans moi.
A te voir à notre retour, ici, avec nous...


Il tenta cette dernière petite marque d'affection pour faire oublier qu'il lui avait quasiment dit ne pas compter pour lui.. sa gène de cete situation inhabituelle était perceptive ... telelment voyante qu'il en avait honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 2 Oct - 23:50

Se sentant tout à fait comme un cheveux crasseux flottant dans un soupière pleine, Gaspard tenta de se faire tout petit devant les cartes, ignorant du mieux qu'il le pouvait le regard agacé et légèrement dédaigneux que le fils du Comte de Cassentel posa sur lui.

"Mais pour qui il se prend, ce grand dadais? Ah... oui... pour le fils d'un Comte... ça explique tout."

Les rapports qu'avaient entretenus Gaspard avec la gente noble n'ayant jamais été des plus simples et des plus avantageux, il ne lui fallait pas trop lui en vouloir de ressasser des pensées plus ou moins flatteuses. Néanmoins, ne dit-on pas qu'il suffit d'une petite quantité d'imbéciles pour faire oublier une foule de gens agréables?

"Magdalena, il faudrait que tu sois ici. Que tu les vois. Tu aimerais probablement le Comte, même si sa tête semble plus vieille que son corps. Son fils et sa fille...ça par contre, c'est moins sûr."

Et il continua à rêvasser quelque peu, se demandant quand il reverrait sa belle. Au moins, maintenant, il avait une idée plus précise de l'endroit où il devait se diriger. Restait à savoir comment s'y rendre, et quand il partirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 2 Oct - 23:56

Une pointe de découragement prit naissance dans son esprit. Visiblement, il ratait encore un détail, quelque part. Pourquoi tout était si compliqué?

"Peut-être parce que tu n'as jamais été vraiment là..."

Pensée qui n'avait rien d'agréable. Richard de Cassentel aurait bien aimé pouvoir repartir à neuf. Mais on ne peut effacer si facilement dix ans de vie vécue en mode automatique...

- Revenez simplement tous les deux, Théo, et en santé. Le service de l'état est important, et j'en suis conscient. Mais j'aimerais pouvoir vraiment profité de la présence de mes enfants pour encore au moins quelques années. Et il n'est pas question que vous partiez avant moi.

Il tenta un sourire d'encouragement, mais il manquait d'assurance. Résultat : un semblant de grimace plus ou moins joyeuse, mais c'était déjà un début.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mer 3 Oct - 12:01

"Ça y est... mais qu'est-ce que je fous ici!"

Du coin de l'oeil, Gaspard ne pouvait s'empêcher de suivre le déroulement de la discussion. Bien difficile d'ignorer le seul évènement digne de mention se déroulant dans la pièce, et il y avait quand même une certaine limite à faire semblant d'observer des cartes devenues complètement inutiles. Gaspard cherchait à disparaître, vraiment. Qu'un trou apparaisse sous ses pieds immédiatement, afin de laisser le père et le fils avoir leur moment. Désespérément, il jeta un regard à la ronde, à la recherche d'une occupation quelconque. Avisant la bibliothèque, il lui vint à l'esprit que le Comte possédait peut-être quelques livres de sa langue natale. La distraction venant comme un soulagement, il poussa un léger soupir inaudible avant de se diriger à grands pas vers le mur couvert de bouquins poussiéreux...

... et se fracassa violemment le pied contre la lourde table d'échec en marbre du Comte de Cassentel. Fermant les yeux immédiatement, Gaspard savait qu'il ferait maintenant face à un problème beaucoup plus grave. Non, il n'avait pas renversé le précieux jeu du Comte. En fait, il n'avait même déplacé aucune pièce. Aussi violent qu'ait été le l'impact, la lourde table n'avait pas été le moindrement ébranlée. Au final, c'est le pied du soldat qui absorba la totalité du choc, et un craquement fort désagréable vint briser le silence de la pièce tandis que Gaspard retenait un cri, causé autant par la surprise que la douleur. Suspendu immobile sur une jambe, comme si le temps venait subitement de s'arrêter, Gaspard gardait les yeux fermement clos, comme si le fait de forcer avec ses paupières l'aiderait à oublier qu'il venait, selon toute évidence, de se fracturer le pied et que l'onde de douleur remontait maintenant jusque dans sa hanche.

"Faites qu'ils n'aient rien entendu... faites qu'ils n'aient rien entendu!"

Bizarrement, demeurer invisible semblait, pour lui, plus important en ce moment que de déranger le dialogue entre le père et le fils, et ce malgré qu'une grande inquiétude l'envahi subitement : comment ferait-il pour reprendre la route avec un pied fracturé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Jeu 4 Oct - 5:16

Théodoric voyait la gène de son pêre et en souffrait ... il ne savait que dire pour le soulager ou que dire qui le soulagerait lui même ... Il cherchait une phrase qui ne soit pas surfaite sur le sens du devoir mais où se troiuve ce fameux sens quand on expose sa soeur au danger ... juste parce qu'on ne peut se passser de sa précieuse présence, quand on estime qu'on ne peut quasi pas respirer sans elle à ses côtés.

Heureusement pour le beau Théo, le béarnais qu'il avait totalement oublié, tout à sa détresse, lui donna l'occasion, de par sa maladresse, de briser le lourd moment de gène.

En effet, un gémissement étouffé, du au heurt des orteils du guerrier avec le lourd échiquier de pierre du Comte de Cassentel tombait à pic. Théodoric aussitôt tourna la tête avec au visage un rictus mi amusé mi étonné... souriant au final.


- Notre invité vient de rencontrer plus dur que lui, Père, il me semble en entendant le craquement que viennent de faire les os de son pied, que sa stratégie aux échecs n'ess pas la meilleure...

Néanmoins, le beau Théo eut un geste de sollicitude envers le béarnais portant un beau fauteuil vers lui... gentil dérivatif pensa le Conseiller royal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 9 Oct - 16:38

Pour une quelconque raison, le moment de grâce s'était graduellement transformé en malaise embarassant, du moins c'est ce qu'il crut lire dans le regard de Théodoric. Lui-même ne s'était pas senti trop bête, mais il lui semblait maintenant que cet excès de sentimentalité ne lui ressemblait guère. Son intéressante réflexion sur le sujet fut interrompu par un son tout aussi captivant, soit un croisement entre le bruit de l'écorce que l'on déchire en l'arrachant d'un arbre, le claquement sec de la branche que l'on casse et la percussion étouffée d'un lapin qui rencontre un rocher à vitesse grand V. Son esprit se mit au travail sur le problème bucolique, et les inconnus furent identifiés rapidement dans son esprit. Ainsi, la roche ne pouvait être que le jeu d'échec en marbre, le lapin se métarmophosa en pied de soldat béarnais, et le reste...

Le Comte de Cassentel, surpris du résultat de son raisonnement, fit les yeux ronds et sa bouche suivit en un "Oh!" muet. Lorsqu'il se retourna, il savait déjà ce qu'il verrait, et ses suppositions furent bien vites confirmées par l'immitation de statut que Gaspard s'efforçait de rendre crédible. Si Théodoric, plus actif que passif, avait été plus rapide que lui pour voler au secours du pauvre Gaspard, il n'en demeura pas moins que sa propre présence eut une certaine utilité. Lorsque le Béarnais se fut assis sur son siège de luxe, le Comte de Cassentel s'agenouilla et, avec douceur mais autorité, souleva le pied blessé et le débarassa de ses apparats, soit une botte propre mais très usée, et un bas qui, dans une autre vie, avait déjà été de couleur pâle. Surpris qu'un tel élément n'ait encore atteint la fin de sa vie utile, le Comte observa curieusement la chaussette quelques instants avant de l'écarter pour toujours.

"Note à moi-même : demander à Nestor de trouver des habits à ce jeune homme... il en a bien besoin!"


D'une main experte, il explora le pied et le bas de la jambe du soldat. Finalement, il secoua la tête lentement en émettant un léger son de claquement avec sa langue.

- Mon ami, vous venez de prolonger votre séjour dans ce château. Vous venez de vous casser le péroné. Ou fêler est peut-être le terme le plus exact. Quoiqu'il en soit, interdiction formelle de mettre du poids sur votre jambe gauche. Je vais envoyer Nestor quérir du bois pour vous faire une attelle.

Puis, il se tourna vers Théodoric :

- Notre invité va devoir demeurer avec nous quelques semaines de plus. Je sais que tu dois partir pour l'instant. Je te souhaite bonne chance, Théodoric, et revenez vite.

Sur ce, Richard de Cassentel quitta la pièce, à la recherche de Nestor, laissant le pauvre Gaspard à son angoisse et sa douleur.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mar 9 Oct - 16:51

La consternation prit le pas sur l'embarras, et, pendant quelques instants, Gaspard eut presqu'envie de verser une larme sur l'étendue de sa malchance. Perdu dans un royaume inconnu, sans chance réelle de revoir Magdalena avant plusieurs jours, il se retrouvait maintenant avec une jambe cassée. Lorsque le Comte lui annonça la mauvaise nouvelle, il ne put que bégayer :

- Mais... mais...


... avant de perdre usage de la parole. Les yeux grands ouverts, fixant le vide, Gaspard sentait le découragement l'envahir lentement mais sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodoric de Cassentel
Écrivain
avatar

Nombre de messages : 165
Lieux de résidence : Château de Cassentel
Rang : noble
Rayens : héritier du Comte de Cassentel
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mer 10 Oct - 4:57

Théodoric était très heureux de cet incident qui évitait toute explication sur ses relations avec sa bien aimée soeur... à son lointain père.

Il laissa ce dernier déchausser le béarnais, un peu sidéré par ce genre d'attitude... et surtout ne s'opposa en rien à la sortie de son géniteur pour aller trouver ce brave Nestor.

Seul avec le chevalier étranger aux chausses trouées et au pied endommagé, il ne pouvait rien lui dire.Il ne pouvait le remercier pour sa diversion opportune, ne pouvait même pas lui faire comprendre -comme l'eut-il compris ?- sa reconnaissance.

Aussi, le laissant, perplexe, le pied en compote, bien installé sur son joli fauteuil, il se contenta d'un beau sourire d'ardent fauve ... et pris lea poudre d'escampette vers les écuries où la toute belle devait perdre patience, où il savait que la trop belle n'attendait que lui ... il se précipita, dévalant les escaliers, courrant dans les couloirs, émergeant dans la cour le rouge aux joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Mer 10 Oct - 12:19

Lorsque le Comte de Cassentel revint dans la bibliothèque un peu plus tard, il ne fut pas surpris de constater que Théodoric avait déjà lever le camp. L'empressement du jeune homme ne lui avait pas échappé, mais il se sentait un peu impuissant face à ses deux enfants. Il y avait encore beaucoup de travail à faire... De son côté, le jeune béarnois était, lui, toujours affalé dans son siège, ahurissement et découragement se mélangeant toujours sur ses traits. À n'en point douter, il venait de subir un coup dur.

Avec une certaine adresse, celle du marin qui doit apprendre à être débrouillard dans toutes les circonstances, il se concentra sur la tâche urgente : s'assurer que l'os brisé ne puisse bouger, et ainsi agraver la blessure. Il disposa ainsi, au sol, tout un tas de bouts de bois.

- Voyons voir maintenant lesquels suivent le mieux le contour de votre jambe.

Conscient qu'il serait probablement condamné à se parler à lui-même, Richard de Cassentel tentait néanmoins de ramener le jeune homme sur terre.

- Vous savez, vous avez quand même de la chance. La fracture aurait pu être bien plus grave, et là, vous auriez été quite pour deux mois de convalescence, Gaspard.

Adroitement, il disposa les planches qu'il avait choisi et les solidifia en place grace à plusieurs lanières de cuir. L'opération prit plusieurs minutes, aucours desquelles il ne vint pas à l'esprit du Comte de Cassentel qu'il adoptait une position bien peu convenable pour son rang. Gaspard avait droit à un infirmier de grand luxe.

- Voilà, c'est terminé. Vous savez, ce n'est pas la fin du monde. Votre jambe retrouvera toute sa force, et vous ne serez pas affecté... du moins, si vous êtes sages et que vous suivez mes ordonnances. En attendant, vous resterez ici, et vous pourrez récupérer complètement de votre voyage avant de reprendre la route.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Jeu 11 Oct - 12:26

Toujours assis sur sa chaise, occupé à broyer du noir, Gaspard se contenta de hocher la tête tandis que le Comte de Cassentel monologuait. Pour une fois, son optimisme naturel faisait défaillance. Tout au long de ses journées d'errance sur la route, il avait gardé espoir. Il savait alors qu'il lui suffisait de s'orienter dans la bonne direction, et que tout rentrerait dans l'ordre. Mais alors qu'il savait enfin vers où se diriger, il se retrouvait cloué à une chaise, une jambe immobilisée. Magdalena hantait toujours son esprit...

"Elle ne voudrait pas que tu te décourages, tu le sais bien. Tout semble tellement impossible, mais ça, c'est le moindre des obstacles! Redresse la tête!"

Ce qu'il fit, aussi courageusement que possible.

- Mais je pourrai partir après, non? J'en aurai pour plusieurs jours de marche, j'imagine... Vous savez si je pourrai acheter une monture en ville?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard de Cassentel
Admin
avatar

Nombre de messages : 88
Lieux de résidence : Château du Comte de Cassentel
Rang : Noble (Comte)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Ven 12 Oct - 10:48

- Une monture... euh ... oui... vous pourrez très certainement en trouver une à Morclé...

Richard de Cassentel était soudainement hésitant. Non pas qu'il douta que Gaspard puisse trouver un étalon convenable à Morclé. Bien évidemment, convenable était le mot approprié pour qualifier ces vieilles montures de ferme dont leurs propriétaires, voyant la fin de l'animal venir, cherchaient à se départir. Quoiques fatiguées, elles pourraient certainement accomplir un dernier voyage... Rien à voir, certe, avec les fiers étalons qu'habritaient les écuries du Comte de Cassentel. Cependant, l'hésitation du Comte n'avait rien à voir avec tout ça. Comment, après tout, s'y prend-on pour annoncer une autre mauvaise nouvelle à un homme déjà fort éprouvé?

- Le problème, voyez-vous... c'est que l'hiver approche à grand pas. Je suis loin d'être convaincu que la rivière ne sera pas complètement gelée lorsque vous voudrez reprendre votre route. Entreprendre un tel périple seul serait... disons-le... plutôt risqué.

_________________
"You're not there anymore...
I just can't care anymore..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   Lun 15 Oct - 11:43

Gaspard commençait à trouver que le vieux Cassentel jouait drôlement les troubles-fêtes! Les montagnes-russes émotionnelles, ce n'était pas son fort. Aussi, ce nouveau creux de vague ne fit que le désoler encore plus, et il se renfonça inconsciemment dans son siège, les épaules soudainement molles.

- Oh... je ... je vois. Mais...

Il voulait y aller d'une ultime protestation, mais aucune idée ne lui vint à l'esprit.

"Si tu n'étais pas aussi étourdi et incompétent avec une carte, tu n'aurais pas besoin de passer une saison complète loin de Magdalena... Tu n'as que toi à blâmer, pauvre crétin! Mais comment l'avertir?"


L'idée que Maggie puisse l'attendre en vain lui semblait horrible. Bien sûr, elle penserait qu'il avait péri lors des combats... Il devait trouver un moyen de faire renaître l'espoir.

- Vous... vous croyez qu'il serait possible d'envoyer un messager porter une missive?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bibliothèque personnelle du comte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bibliothèque personnelle du comte
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comte Arnaud de La Caisse!
» [Seigneurie de Beaufort En Vallée] La Ménitré
» [REGISTRE] Catalogue des oeuvres de la Grande Bibliothèque ducale
» [CDA#1 WHB] L'ost du Graal du Comte Godefroy de Boissambre
» Brocante Braine-le-Comte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARAYA :: MORCLÉ :: Le Château du Comte de Cassentel-
Sauter vers: